Navigation des articles

equipe-jobboom

Vivre dans un pôle du jeu électronique

Photo : Barone Firenze / Shutterstock.com

Photo : Barone Firenze / Shutterstock.com

Sébastien Ébacher, 34 ans, est producteur associé chez Ubisoft. Il habite à 10 minutes à pied de son travail, à la frontière entre le Plateau Mont-Royal et le Mile-End, quartiers de prédilection des gamers.

«Il y a dix ans, quand j’ai commencé à œuvrer dans le multimédia, le jeu vidéo m’attirait parce que les gens qui y travaillaient étaient de vrais pionniers, déclare le jeune professionnel. Et c’est encore vrai aujourd’hui, car il y a toujours beaucoup à apprendre dans ce domaine.»

L’industrie du jeu électronique participe à la qualité de vie montréalaise, affirme Sébastien Ébacher. Le premier Festival de rue Saint-Viateur, un événement soutenu par Ubisoft en juin 2007, en est un exemple. Spectacles de chanson, arts du cirque, cinéma en plein air, expositions de photos, entre autres, y étaient représentés. «L’entreprise essaie de créer un engouement pour la création», se réjouit M. Ébacher.

La voiture au rancart!

Originaire de Trois-Rivières, Sébastien Ébacher a étudié l’économie à Québec, puis s’est s’installé à Montréal. «Avant d’arriver ici, je faisais tout en voiture. Au début, j’ai conservé cette habitude, jusqu’à ce que je comprenne que moins on utilise l’automobile, plus on commence à vraiment apprécier le quartier!»

«Je peux tout faire à pied, poursuit-il. Mon épicerie, aller au travail, sortir le soir… C’est l’un des éléments les plus importants de ma qualité de vie.»

Sébastien Ébacher possède toujours une voiture, qu’il abrite du lundi au vendredi… dans le stationnement de son employeur! «C’est un drôle de paradoxe!» admet-il.

Partager