Navigation des articles

equipe-jobboom

Plus diplômés, mais surqualifiés

diplome

Le nombre de diplômés universitaires a fortement augmenté au cours des 20 dernières années, mais plusieurs d’entre eux finissent par occuper un emploi pour lequel ils sont surqualifiés.

C’est ce qui ressort de deux études réalisées par Statistique Canada, qui a évalué la proportion des diplômés universitaires canadiens travaillant dans des professions exigeant des études de niveau secondaire, en excluant les postes de gestion.

En 2011, 18 % des diplômés universitaires de 25 à 34 ans se retrouvaient dans une telle situation.

Cette proportion varie grandement selon les domaines d’étude. Le tiers des diplômés universitaires en sciences humaines étaient surqualifiés en 2011, mais moins de 10 % des diplômés en éducation entraient dans cette catégorie.

Le taux de surqualification est toutefois resté relativement stable depuis 1991, et ce, malgré une forte croissance du nombre de diplômés universitaires.

En effet, la proportion des 25-34 ans titulaires d’un diplôme universitaire est passée de 19 à 40 % chez les femmes, et de 17 à 27 % chez les hommes entre 1991 et 2011.

La proportion de jeunes travailleurs occupant des emplois de niveau universitaire a suivi la même tendance au cours de cette période, passant de 18 à 28 % chez les femmes, et de 13 à 18 % chez les hommes.

Partager