Navigation des articles

marthe-martel

Partir sur une bonne note

Vous avez démissionné et votre départ est prévu dans deux semaines? Voici comment vous comporter d’ici là pour laisser un bon souvenir de votre passage dans l’entreprise.

«Il faut toujours quitter une entreprise de façon professionnelle, car le hasard peut remettre sur notre chemin d’anciens employeurs et d’ex-collègues», souligne Florent Francoeur, président-directeur général de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés.

Voici quelques pistes pour partir avec classe.

À faire

1. Restez discret. Si un collègue vous pose des questions sur les raisons de notre démission, répondez simplement qu’une autre belle possibilité d’emploi s’est offerte.

2. Faites preuve de professionnalisme dans l’exécution de vos tâches jusqu’au départ. «Il faut faire le mieux possible, mais il ne s’agit pas d’effectuer le travail de deux mois en quinze jours», souligne Monique Soucy, spécialiste en gestion de carrière.

3. Le jour de votre départ, saluez et remerciez l’employeur et vos collègues en restant positif. Laissez les gens sur une bonne note en leur disant, par exemple, que vous avez beaucoup aimé travailler avec eux.

À éviter

1. Critiquer l’entreprise devant les collègues. «Cela peut se retourner contre vous», commente Mme Soucy. Le collègue d’aujourd’hui peut être le patron de demain.

2. Régler ses comptes avec l’employeur. «Si on part en disant que l’entreprise est mal gérée, il sera difficile d’obtenir une lettre de recommandation. Et si on souhaite revenir, la porte sera fermée», signale M. Francoeur.

3. Se vanter auprès des collègues de notre nouvel emploi qui est «tellement plus intéressant ou mieux payé». «On dévalue ainsi leur travail, ce qui peut les démotiver», souligne Florent Francoeur. On peut mentionner qu’on a trouvé un emploi intéressant, mais sans plus.

Partager

SUR LE MÊME SUJET