Navigation des articles

equipe-jobboom

Plus d’optimisme sur la sécurité d’emploi

Source : ARGENT – Les travailleurs sont plus optimistes sur leur sécurité d’emploi et sur la croissance possible de leur entreprise, révèle un sondage publié par la Banque de Montréal (BMO) lundi.

Environ 79 % des répondants au sondage disent avoir confiance en leur capacité de garder leur emploi au Québec, contre 81 % dans l’ensemble du Canada. Au niveau national, la proportion a grimpé de 30 % depuis 2011.

Les réponses sont un peu moins convaincantes, par contre, sur les perspectives de croissance. Au total, 49 % des Québécois et 53 % des Canadiens s’attendent à ce que leur employeur soit en expansion. Il s’agit tout de même d’une hausse de 28 points.

«Cet optimisme […] reflète fidèlement ce que nos clients nous disent lorsque nous nous entretenons avec nos eux, commente Steve Murphy, premier vice-président, Services bancaires aux entreprises de BMO, dans un communiqué. Les entreprises projettent d’investir dans leurs employés et d’augmenter leurs effectifs, ce qui créera de nouvelles possibilités d’accroissement de la productivité et d’expansion dans de nouveaux marchés.»

Avec un taux de chômage à 7,2 %, «le marché du travail est beaucoup plus vigoureux qu’il y a trois ou quatre ans, lorsque le taux avait temporairement dépassé 8 %», indique Doug Porter, économiste en chef de BMO.

Le sondage relève que la moitié des travailleurs prévoit recevoir une augmentation de salaire ou une promotion d’ici un an. Le pourcentage est en hausse de 22 % depuis 2011.

L’enquête a été effectuée en ligne du 12 au 16 juillet 2013 par la maison Pollara, auprès de 1 005 Canadiens adultes. La marge d’erreur est de 3,1 %.

Partager