Navigation des articles

equipe-jobboom

Moins de stress au travail qu’à la maison

jeune_homme_stresse

Bien que les sources de stress soient nombreuses au travail, c’est à la maison que les travailleurs sont les plus tendus, révèle une étude américaine.

Le Council on Contemporary Families, un organisme de recherche américain, a évalué le niveau de stress des participants lorsqu’ils se trouvaient à la maison et au travail, en mesurant leur taux de cortisol, une hormone sécrétée en situation de stress.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, la maison ne constitue pas nécessairement une oasis de tranquillité; c’est dans le confort de leur domicile que les participants ont présenté les plus hauts niveaux de cortisol, tant les hommes que les femmes.

Et le fait de devoir s’occuper de la famille après le boulot ne semble pas avoir d’impact sur cette tendance, qui a été observée aussi bien chez les parents que chez les travailleurs sans enfant. L’écart était toutefois plus marqué chez les seconds.

Selon les chercheurs, cette étude confirme que les gens qui ont un emploi tendent à avoir une meilleure santé mentale que ceux qui ne travaillent pas. Ces résultats laissent aussi croire que le fait de réduire les heures de travail ne soit pas nécessairement la meilleure solution pour résoudre les problèmes de conciliation travail-famille. Les chercheurs suggèrent plutôt aux entreprises de miser sur des politiques permettant aux travailleurs d’avoir un horaire plus flexible, par exemple.

Partager