Navigation des articles

frechette-lessardetall

Les virus au boulot

malade_travail

La saison de la grippe et du rhume bat son plein.

Et le bureau, avec son concentré de personnes entassées dans un espace restreint, comme l’ascenseur, la cuisinette ou le vestiaire, est un endroit particulièrement propice pour contracter un virus. Dommage que le port du masque chirurgical comme en Asie ne soit pas encore une pratique acceptée ici!

Quelques conseils et observations pour survivre aux microbes au travail…

  • Faire de gros yeux aux collègues qui viennent travailler super enrhumés et risquent de contaminer tout le monde est absolument approprié… même s’ils sont trop assommés par leurs comprimés «rhume et sinus» pour remarquer votre air bête.
  • Le collègue qui endure les railleries toute l’année à cause de sa consommation effrénée de désinfectant à main a le droit de se sentir un brin supérieur aux autres quand tout le monde tombe au combat, sauf lui.
  • Même quand l’employeur encourage ses employés à rester à la maison à la moindre indisposition, être trop souvent malade les lundis et les vendredis finit par éveiller les soupçons.
  • Les règles de base de l’hygiène devraient être maintenues en tout temps, mais surtout pendant la saison de la grippe. Pourtant, il y a toujours un collègue un peu trop à son aise qui empile les vieux kleenex usagés sur son bureau.
  • Évidence qui mérite d’être répétée : congé de maladie devrait rimer avec retenue sur les réseaux sociaux.
Partager