Navigation des articles

equipe-jobboom

Les études postsecondaires sont payantes

ArgentDansCiel

Poursuivre ses études est un investissement payant à long terme. Les détenteurs d’un baccalauréat ou d’un diplôme d’études collégiales engrangent, au cours de leur carrière, des revenus nettement plus grands que ceux qui n’ont qu’un diplôme d’études secondaire, selon Statistique Canada.

L’agence fédérale a analysé les revenus d’un groupe d’hommes et de femmes sur une période de 20 ans, de 1991 à 2010, en fonction du plus haut niveau de scolarité atteint. Les sujets étaient tous âgés de 35 ans au début de cette période.

En moyenne, les hommes ayant un baccalauréat ont gagné 732 000 $ de plus que ceux qui ne détenaient qu’un diplôme d’études secondaire (DES). Les premiers ont gagné 1 707 000 $ au cours de la période étudiée, contre 975 000 $ chez les seconds. Du côté des femmes, l’écart se chiffre à 448 000 $ (973 000 $ chez les bachelières contre 525 000 $ chez les détentrices d’un DES).

Notons que les hommes détenant un DES ont gagné 2 000 $ de plus que les femmes possédant un diplôme de niveau universitaire au cours de la période étudiée. Statistique Canada ne fournit toutefois pas de précisions sur les facteurs qui expliquent cet écart.

L’obtention d’un diplôme d’études collégiales a également un impact positif sur le revenu. L’écart salarial entre les diplômés collégiaux et les détenteurs d’un DES s’élève à 247 000 $ chez les hommes, et à 179 000 $ chez les femmes.

Par ailleurs, l’étude souligne que les personnes ayant obtenu un diplôme d’études postsecondaires ont subi moins de mises à pied et participé plus longtemps à un régime de retraite d’employeur au cours de la période étudiée.

Partager