Navigation des articles

jean-pierre-lemaitre

Le «flow», ou l’art d’être heureux au boulot

Vous avez soif de changements, mais ne savez pas comment vous y prendre? Voici les conseils de l’auteur et conférencier Jean-Pierre Lemaitre pour y arriver. Cette semaine, il présente les facteurs qui rendent un emploi enrichissant, stimulant et qui nous rendent heureux au boulot.

Le tiers de notre temps éveillé est consacré au travail. Autant dire qu’il est important, voire fondamental, de choisir une profession où nous nous sentons bien.

Un psychologue américain, Mihaly Csikszentmihalyi, passionné de la psychologie positive, a étudié pendant plus de 30 ans ce qui rendait les personnes heureuses. Ses travaux l’ont amené à se concentrer sur ce qu’il appelle «l’expérience optimale» ou le «flow».

Cette expérience optimale se rapporte à un sentiment de bonheur, de satisfaction et de joie intérieure qu’il nous arrive d’éprouver au moment où nous faisons quelque chose.

Il vous est certainement arrivé d’être absorbé dans une tâche ou une activité, au point de ne pas voir le temps passer et d’oublier vos préoccupations quotidiennes. Ces états de flow sont très fréquents chez les sportifs et les artistes.

Ce sentiment peut se vivre aussi au travail.

Un des moyens pour y arriver? Apprécier son emploi.

Comme le disait Steve Jobs «(…) vous devez trouver ce que vous aimez… »

Lorsque c’est le cas, cela augmente le bien-être, réduit le stress et développe l’énergie et la confiance en soi. D’ailleurs, contrairement à ce que l’on peut penser, les individus auraient souvent plus de plaisir au travail que dans leurs loisirs.

Augmenter ses chances de vivre cet état de flow

  1. Pour avoir du plaisir, il est nécessaire de faire une activité que l’on aime. Donner un sens à ce que l’on fait contribue à ressentir un sentiment de bien-être et constitue une motivation souvent bien plus puissante que le salaire et les conditions de travail.
  2. Trouver l’équilibre entre les compétences d’un individu et le degré de difficulté d’une tâche. Une personne très compétente qui accomplit une tâche trop facile comportant peu de défis sera rapidement ennuyée et démotivée. À l’inverse, un défi trop grand entraînera stress et anxiété.
  3. L’absence complète de distractions est une caractéristique importante de l’état de flow. Le fait d’être centré sur l’ici et le maintenant permet de focaliser toute son attention sur la tâche. Cela permet de faire disparaître presque entièrement préoccupations, soucis et aspects déplaisants de la vie.
  4. Nous atteignons cet état de flow lorsque notre attention est investie avec succès dans la réalisation d’objectifs que nous avions l’intention de poursuivre. Notre engagement total dans une activité dépend du but que nous nous sommes fixé. L’établissement d’objectifs précis et de sous-objectifs organise en quelque sorte notre attention en filtrant les stimuli externes qui pourraient venir nous distraire. Il devient alors facile de se concentrer sur chaque étape qui mène à la cible finale.

L’art de bien choisir

Beaucoup trop de personnes sélectionnent un emploi qui ne les rend pas toujours heureux. Pour éviter cet écueil, assurez-vous de choisir une profession où vous pourrez vivre des émotions positives.

Questionnez-vous sur l’environnement dans lequel vous êtes le plus à l’aise. Interrogez-vous sur les activités que vous réalisez, dans lesquelles vous ne voyez pas le temps passer et qui vous procurent un sentiment de confiance en vous ou d’accomplissement.

Par exemple, êtes-vous plus dans votre élément lorsque vous devez travailler en équipe ou seul? Lorsque vous devez faire preuve de leadership ou exécuter des tâches?

Toutes ces questions sont importantes si vous voulez faire de votre lieu de travail un environnement propice à l’épanouissement vous permettant de vivre le flow.

Vous venez de réaliser comment vous pouvez influencer votre bien-être au travail. Maintenant, prenez les mesures nécessaires si vous voulez vivre des émotions positives dans votre emploi actuel ou futur.

Pas d’excuses pour mémoriser

  • Faire ce que l’on aime augmente les probabilités d’avoir du plaisir au travail.
  • Un bon équilibre entre les compétences et le niveau de défis crée l’état de flow.
  • Ciblez les environnements de travail et les tâches qui vous stimulent.



Jean-Pierre Lemaitre est formateur, conseiller expert et conférencier. Cette chronique est adaptée de son ouvrage, Pas d’excuses! Mode d’emploi pour passer à l’action, publié aux Éditions de l’Homme.

Voir toutes les chroniques de la série «Pas d’excuses»

Ce contenu a été publié le Coaching, Recherche d'emploi par Jean-Pierre Lemaitre. Mettez-le en favori avec son permalien.
Jean-Pierre Lemaitre

À propos de Jean-Pierre Lemaitre

Jean-Pierre Lemaitre, certifié en psychologie positive, est formateur, conseiller et conférencier expert en développement des compétences humaines, dans les domaines de la vente, de la communication interpersonnelle et de la réussite personnelle Avec son approche unique, il permet aux individus d’atteindre leurs objectifs en étant plus efficaces à travers des stratégies simples. Il est auteur du livre Pas d'excuses! Mode d'emploi pour passer à l'action, publié aux Éditions de l’Homme.
jean-pierre-lemaitre
Jean-Pierre Lemaitre

Jean-Pierre Lemaitre, certifié en psychologie positive, est formateur, conseiller et conférencier expert en développement des compétences humaines, dans les domaines de la vente, de la communication interpersonnelle et de la réussite personnelle Avec son approche unique, il permet aux individus d’atteindre leurs objectifs en étant plus efficaces à travers des stratégies simples. Il est auteur du livre Pas d'excuses! Mode d'emploi pour passer à l'action, publié aux Éditions de l’Homme.

Voir ses derniers articles »

Partager