Navigation des articles

anick-perreault-labelle

Le Centre de développement des composites du Québec : utile aux entreprises et aux étudiants!

Le CDCQ, un centre collégial de transfert de technologie, accueille des étudiants et aide les entreprises qui utilisent des matériaux composites.

Concrètement, le CDCQ, affilié au Cégep de Saint-Jérôme, aide les entreprises à formuler leurs résines ou à améliorer leurs procédés de moulage, entre autres. «Pour une PME qui fabrique des pales d’éoliennes, nous avons adapté des formulations européennes aux résines de polymères nord-américaines disponibles et formé les employés qui les utiliseraient», dit Pierre Labelle, ing., directeur des opérations de l’organisme.

Les étudiants inscrits au diplôme d’études collégiales Transformation des matériaux composites ou à l’attestation d’études collégiales Conception et planification de pièces en matériaux composites – tous deux offerts au Cégep de Saint-Jérôme – peuvent être embauchés au CDCQ comme contractuels ou comme stagiaires. «Ceux qui sont embauchés sous contrat s’occupent de l’aspect physique des tâches : par exemple, ils préparent les moules des pièces en y mettant de l’agent démoulant», dit M. Labelle. Les stagiaires assistent les techniciens. Par exemple, ils peuvent les aider à formuler une nouvelle résine ou vérifier la précision des procédés de fabrication en mesurant l’épaisseur d’une pièce au fur et à mesure de sa réalisation.

Ces étudiants – contractuels ou stagiaires – sont aussi invités à assister à des présentations des fournisseurs d’équipements ou de nouvelles technologies. «Cela leur donne une bonne idée des réalités des entreprises dans le secteur», dit Pierre Labelle. Tout en leur offrant une expérience qui ne pourra pas leur nuire lorsqu’ils chercheront un emploi.

Pour en savoir plus : www.reseautranstech.qc.ca

Partager