Navigation des articles

anne-marie-tremblay

En entrevue avec un candidat

entrevue07

Pourquoi la personne qui occupait le poste, aujourd’hui vacant, a-t-elle quitté l’entreprise? En entrevue avec un candidat, faut-il dire toute la vérité, rien que la vérité?

Primo, quand la question du candidat concerne un ancien employé, vous devez éviter de révéler des informations personnelles.

«Même si c’est vrai, vous ne pouvez pas dire, par exemple, que la personne avant lui avait un rendement insuffisant. Vous êtes lié par le secret professionnel. Vous devez garder confidentiels les renseignements contenus dans un dossier d’employé», indique Michelle Lapointe, conseillère en relations industrielles agréée (CRIA) et partenaire chez Nadeau, ressources humaines.

Vous pouvez tout de même utiliser la formule suivante : le poste ne correspondait plus à ses attentes.

Jouer franc jeu

Secundo, pour tout ce qui concerne les conditions de travail – climat, horaire, salaire –, la franchise est nécessaire. «Il faut ouvrir votre jeu, sinon le candidat constatera rapidement que ce que vous lui avez dit en entrevue ne correspond pas à la réalité», ajoute Mme Lapointe.

«Il faut répondre le plus honnêtement possible à la question, tout en vendant l’entreprise», renchérit Rénald Rousseau, conseiller en ressources humaines agréé (CHRA), MBA et président d’Amarrage-RH.

La pression est forte? Faites valoir que vous travaillez dans un milieu hautement compétitif où les salaires, vacances ou primes compensent ces désavantages. «Il ne faut pas oublier cependant que vous cherchez une personne dont le profil correspondra au poste que vous offrez», ajoute-t-il.

«Si vous avez mis en place des solutions pour régler le problème, dites-le. La personne saura que c’est temporaire et que vous tentez d’améliorer la situation», poursuit Mme Lapointe. Ainsi, elle risque moins de prendre ses jambes à son cou peu après son arrivée en poste!

Partager