Navigation des articles

marie-claude-marsolais

Des références svp!

references

À la suite des entrevues d’embauche, vous arrêtez votre choix sur un candidat qui semble parfait. Avant de l’embaucher, vaut mieux vérifier ses références!

Si les candidats proposent d’emblée des références dans leur curriculum vitæ, sachez cependant qu’elles ne suffisent pas. C’est ce que croit Richard Matte, conseiller en relations industrielles agréé et directeur associé de MATTE Groupe conseil-IIC Partners, une firme de recherche de cadres supérieurs. «Pendant l’entrevue, demandez au candidat à qui il se rapportait lorsqu’il occupait tel poste, conseille-t-il. Vous pourriez ensuite obtenir les coordonnées de cette personne si elle ne figure pas dans le CV.»

M. Matte compare la vérification de références à une expérience scientifique. «Pour qu’une hypothèse soit acceptable scientifiquement, on doit la vérifier dans cinq laboratoires. C’est le même principe avec les références, on devrait en avoir au moins cinq, provenant d’anciens superviseurs, de collègues et de subordonnés, s’il y a lieu.»

Comment s’y prendre?

Yves Elkas, conseiller en ressources humaines agréé pour la firme Albert et Elkas, spécialisée en recrutement de cadres, affirme qu’il faut un talent d’interviewer pour vérifier les références. La règle à suivre? Assurez-vous d’analyser la constance dans les propos de la personne consultée. «Demandez quelles sont les grandes réalisations de l’employé, dit M. Matte. Si vous apprenez que le candidat n’était qu’un assistant et n’a pas créé tel programme comme il le disait, vous devrez lui demander des explications.» Et, le cas échéant, revoir votre choix!

Partager