Navigation des articles

sandra-sirois

Apprendre à lâcher prise et faire confiance

La surcharge de travail créant du stress, le gestionnaire doit savoir déléguer des tâches à ses salariés. Mais pour y arriver, il doit apprendre à faire confiance.

Demander à un employé de vous aider à réaliser un projet ne signifie pas que vous lui en donnez toute la responsabilité. Le gestionnaire se porte garant du travail, même s’il est mal exécuté. Voilà pourquoi il est si difficile de déléguer! Alors, comment y arriver?

Un pas à la fois

«Commencez par confier de petits projets», dit Céleste Grimard-Brotheridge, professeure à l’École des sciences de la gestion de l’Université du Québec à Montréal. Si l’employé mandaté les mène avec succès, vous pourrez ensuite lui confier des projets plus importants.

Déléguez les tâches une à la fois, ajoute Mme Brotheridge. Assurez-vous que la mission que vous avez confiée est claire et bien comprise par le travailleur choisi. Pour ce faire, établissez avec lui un plan de travail. Inscrivez les objectifs à atteindre avec des dates d’échéance. De cette façon, vous serez en mesure de suivre l’avancement du projet.

Suivi serré

Prévoyez des rencontres régulières pour effectuer un suivi de la réalisation du projet. Privilégiez les rencontres en personne plutôt que les courriels, affirme Mme Brotheridge. En discutant de vive voix avec le salarié mandaté, vous pourrez répondre à ses questions au fur et à mesure et mieux l’aiguiller dans son travail. Le salarié doit apprendre à produire son travail et vous, à le laisser travailler!

Partager