Navigation des articles

anne-marie-tremblay

Agences de placement : mode d’emploi

Les agences de placement permettent d’accéder à des dizaines d’offres d’emploi. Petit guide d’utilisation.

Pour vous inscrire dans une agence de recrutement, il suffit d’envoyer votre CV par la poste, par courriel ou encore de l’apporter en mains propres. Ce service, gratuit pour les chercheurs d’emploi, vous permet d’être ajouté à leur banque de candidats. Toutefois, mieux vaut faire un suivi auprès de l’agence pour éviter que votre CV ne se perde dans la foule de candidatures reçues quotidiennement, conseille Johanne Berry, présidente de l’agence Télé-Ressources.

S’il n’est pas nécessaire de répondre à une annonce pour s’inscrire, c’est toutefois un chemin plus rapide pour trouver un emploi. «Lorsque nous recevons une offre d’emploi de la part d’une entreprise cliente, nous faisons une recherche dans nos dossiers pour trouver les candidats qui correspondent au profil recherché par l’employeur, en fonction de leurs études, leur expérience, etc.», explique Cynthia Guay, directrice d’Adecco Montréal.

Si votre profil concorde, l’agence vous convoque en entrevue pour s’assurer que vous possédez bien les compétences requises et vous faire passer certains tests. «Par exemple, pour un poste en communication, nous évaluerons la bonne maîtrise du français», précise Mme Guay.

Une question de personnalité

Parfois, les services sont encore plus personnalisés et un conseiller en emploi passe votre parcours professionnel au peigne fin : CV, études, postes occupés, ce que vous avez aimé ou pas dans vos précédents emplois, vos réalisations, vos projets d’avenir, etc. «Nous tentons de mesurer non seulement les compétences du candidat, mais aussi de mieux connaître sa personnalité pour évaluer si la chimie sera bonne avec l’employeur», explique Estelle Laflamme, propriétaire de l’agence de placement Synergie.

Enfin, l’agence sélectionne les trois meilleurs candidats qui seront reçus en entrevue par l’employeur. «Pour les postes temporaires de moins de deux ou trois mois, il n’y a généralement pas d’entrevue avec l’employeur, puisque vous êtes considéré comme employé de l’agence, qui vous paye», spécifie Mme Guay.

Partager