Les grincheux plus efficaces au travail?

homme qui boude

Bien que les collègues joyeux soient plus agréables à côtoyer, les grincheux seraient toutefois les plus efficaces dans leur fonction, selon une étude.

Gardez-vous de juger le grognon du bureau à cause de son attitude négative; il est peut-être plus productif que vous!

C’est ce que révèle une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de l’Illinois et de l’Université de Pennsylvanie.

Pendant une semaine, les auteurs ont recensé les activités auxquelles s’attelaient les participants au travail, et mesuré leur attitude afin de départager les employés «positifs» (ceux qui apprécient beaucoup de tâches) et les «négatifs» (ceux qui détestent beaucoup de tâches).

Ils ont ainsi observé que les grincheux avaient tendance à s’investir dans moins d’activités que les personnes joyeuses, mais passaient plus de temps à effectuer ce nombre restreint de tâches.

Selon les auteurs, ces constats permettraient de mieux comprendre les mécanismes menant au développement des compétences. En effet, ces résultats laissent croire que les personnes négatives, en apparence moins impliquées, deviendraient en fait plus productives, étant donné qu’elles sont plus concentrées dans les activités auxquelles elles se consacrent. Elles parviendraient ainsi à développer une plus grande expertise dans ces tâches.

À l’inverse, les personnes plus positives développeraient des aptitudes dans plusieurs domaines, mais aucune expertise poussée, et seraient plus facilement distraites par les projets et opportunités dignes d’intérêt se présentant à eux.

Cette étude a été publiée dans la revue Social Psychology.

L'équipe Jobboom

Jobboom est une source d’information indispensable sur le marché de l’emploi. Des experts du marché du travail québécois proposent des conseils et astuces pratiques afin d’aider les candidats dans leur recherche d'emploi et également afin d'aider les recruteurs à se tenir à jour sur les tendances et bonnes pratiques de leur domaine.