La fête du travail et l’exception nord-américaine

C’est à partir du 18ème siècle que la fête des travailleurs est instituée dans de nombreux pays pour célébrer les réalisations des travailleurs.

Mais la fête du travail telle que nous la célébrons de nos jours partout dans le monde nous vient des combats du mouvement ouvrier aux États-Unis pour obtenir la journée de travail de huit heures. Et elle se déroule chaque année le 1er mai. Dans la plupart des pays, il s’agit d’un jour chômé.

C’est en effet le 1er mai 1886 que les syndicats anarchistes américains militent pour obtenir la journée de huit heures pour tous. La date du 1er mai est choisie parce qu’il s’agit du jour où les entreprises américaines entament leur année comptable et par la même occasion, le jour où le contrat des ouvriers arrivent à son terme. La grève générale sera suivie de manifestations et d’une répression policière qui feront plusieurs morts à Chicago. En hommage à ces évènements tragiques, l’Internationale sociale décida en 1889 d’organiser une manifestation sur ce thème au 1er mai de chaque année.

L’exception nord-américaine

Contrairement à plusieurs pays qui ont fait du 1er mai un jour férié, cela n’a pas été le cas aux États-Unis et au Canada parce que les patrons nord-américains craignaient un danger s’ils autorisaient aux travailleurs de célébrer ce jour-là. Ils voyaient d’un mauvais œil le fait de célébrer des idées encore vues comme radicales et transformatrices. Ainsi, en accord avec les gouvernements des deux pays, ils se sont mis d’accord pour que la fête du travail soit célébrée en septembre.

En Amérique du Nord, il existe donc une distinction entre la fête du Travail et la fête des Travailleurs.

La fête des Travailleurs a bien lieu, quant à elle, le 1er mai. Ce jour n’est pas férié, mais est très largement célébré par les syndicats ainsi que les partis, groupes et organisations de gauche ; elle est vue comme une journée de célébration de la classe ouvrière. Traditionnellement, lorsqu’il y a une augmentation du salaire minimum au Québec, cela a lieu le 1er mai.

Quant à la fête du Travail, elle n’est pas directement liée aux journées de mai 1886 à Chicago et est célébrée le premier lundi de septembre, il s’agit d’un jour férié chômé qui marque à la fois la fin des vacances d’été et la rentrée scolaire. Elle n’a pratiquement plus de signification politique particulière.

Bonne fête du travail à tous !

Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles.