Métier : secrétaire

France Mar­chand a tou­jours été at­tirée par la po­ly­va­lence re­quise pour pra­ti­quer le mé­tier de se­cré­taire. La jeune femme so­ciable et dy­na­mique a donc dé­cidé d’étu­dier dans ce do­maine. Elle a trouvé du tra­vail dans un bu­reau de den­tistes im­mé­dia­te­ment après l’ob­ten­tion de son di­plôme, en juin 1999.

Rôle et tâches

Le rôle de la se­cré­taire n’a dé­ci­dé­ment plus rien à voir avec le cliché de la jeune femme ap­por­tant un café à son pa­tron! Cette pro­fes­sion­nelle est do­ré­na­vant con­si­dérée, à juste titre, comme une ad­jointe et une col­la­bo­ra­trice de pre­mier plan, res­pon­sable de la bonne marche du bureau. Son ex­per­tise en ré­dac­tion et en mise en pages de do­cu­ments d’af­faires, en tenue de li­vres et en trai­te­ment de texte la rend d’ailleurs in­dis­pen­sable dans presque tous les types d’entreprises.

Mo­tivée, France Mar­chand a fait en neuf mois un DEP en se­cré­ta­riat et en comp­ta­bi­lité au Centre de for­ma­tion pro­fes­sion­nelle Bel-Avenir, à Trois-Rivières. Elle oc­cupe au­jourd’hui le poste de deuxième se­cré­taire au Centre den­taire Thi­beault et Guay, à Trois-Ri­vières. «Je tra­vaille généralement entre 30 et 35 heures par se­maine. Je ré­ponds au té­lé­phone, je con­firme les rendez-vous et je contacte nos pa­tients pour leur rappeler qu’ils de­vront ren­con­trer leur den­tiste prochainement.

«Je m’oc­cupe éga­le­ment de classer le cour­rier et de faire la comp­ta­bi­lité. Je fac­ture les pa­tients pour les soins reçus et je rem­plis les for­mu­laires d’as­su­rance. L’as­pect so­cial du tra­vail me plaît éga­le­ment et j’adore ré­pondre aux ques­tions des patients.»

Qualités recherchées

Les se­cré­taires doi­vent faire preuve de dé­brouillar­dise et de ri­gueur et ne pas hé­siter à prendre des in­itia­tives. La dis­cré­tion est éga­le­ment tou­jours de mise.

Un grand désir d’ap­prendre est né­ces­saire, car le mé­tier ne cesse d’évo­luer. Chaque année, de nou­velles rè­gles de pré­sen­ta­tion des let­tres d’af­faires et des ou­tils in­for­ma­ti­ques plus so­phis­ti­qués font en effet leur ap­pa­ri­tion.

Une fa­ci­lité à com­mu­ni­quer po­li­ment avec le pu­blic et une bonne hu­meur cons­tante sont d’au­tres im­pé­ra­tifs, car la se­cré­taire re­pré­sente sou­vent le pre­mier con­tact du pu­blic avec l’entreprise. Une maî­trise par­faite du français écrit, et bien sou­vent de l’an­glais, se ré­vèle éga­le­ment indispensable.

Défis et perspectives

D’après Ré­jeanne Col­lard, en­sei­gnante en se­cré­ta­riat au Centre de for­ma­tion pro­fes­sion­nelle Ar­vida, au pa­villon Com­merce et Se­cré­ta­riat, à Jon­quière, «les se­cré­taires ont do­ré­na­vant un lot de plus en plus di­ver­sifié de res­pon­sa­bi­lités à as­sumer. Elles doi­vent fré­quem­ment maî­triser les toutes der­nières ver­sions de plu­sieurs lo­gi­ciels et sa­voir uti­liser des pro­grammes in­for­ma­ti­ques conçus ex­clu­si­ve­ment pour cer­tains types d’entreprises.»

Mme Col­lard juge es­sen­tiel que les se­cré­taires sui­vent une for­ma­tion con­tinue. «Plu­sieurs res­sen­tent le be­soin de mettre à jour leurs con­nais­sances en té­lé­com­mu­ni­ca­tion [In­ternet, mes­sa­gerie élec­tro­nique, ré­seaux in­for­ma­ti­ques, etc.] et en an­glais. Les se­cré­taires ap­pe­lées à as­sumer des tâ­ches de ré­cep­tion­nistes veu­lent éga­le­ment se per­fec­tionner en com­mu­ni­ca­tion afin d’ar­river à mieux saisir les be­soins des nou­veaux clients qu’elles accueillent.»

Les per­spec­tives d’em­ploi en se­cré­ta­riat ont beau­coup changé de­puis quel­ques an­nées. «Plu­sieurs secrétaires doi­vent ce­pen­dant oc­cuper des fonc­tions dif­fé­rentes dans la même en­tre­prise afin de pou­voir tra­vailler entre 30 et 40 heures par se­maine. Cette si­tua­tion exige beau­coup d’au­to­nomie et de polyvalence.» 02/01

NDLR : Les personnes citées dans ce texte peuvent avoir changé d’emploi depuis l’entrevue, mais leur témoignage demeure utile à la compréhension du métier illustré.

Horaires et milieux de travail

  • Les secrétaires peuvent travailler dans des milieux variés : petites, moyennes et grandes entreprises privées; fonction publique; hôpitaux; cabinets juridiques; bureaux de dentistes, d’ingénieurs, de comptables, d’architectes, d’avocats et de notaires; garages, etc.
  • Le climat de travail dépend beaucoup de l’environnement. Si la secrétaire dispose d’un bureau fermé, le climat sera généralement plus calme. Cependant, si elle accueille les clients ou les visiteurs à l’entrée, elle devra alors composer avec le bruit ambiant.
  • Les horaires de travail correspondent généralement aux heures normales de bureau, soit entre 8 h et 17 h, mais s’étirent parfois jusqu’au soir.

Champs d’intérêt

  • aime lire et écrire
  • aime appliquer des normes et des règles (grammaire, syntaxe)
  • aime communiquer avec des personnes

Aptitudes

  • maîtrise du français écrit et facilité d’expression verbale
  • sens de l’organisation
  • entregent et diplomatie
  • habileté à utiliser l’informatique
  • atout : bilinguisme
Découvrez une centaine de formations gagnantes offrant d’excellentes perspectives d’emploi dans notre section Carrières d’avenir.

L'équipe Jobboom

Jobboom est une source d’information indispensable sur le marché de l’emploi. Des experts du marché du travail québécois proposent des conseils et astuces pratiques afin d’aider les candidats dans leur recherche d'emploi et également afin d'aider les recruteurs à se tenir à jour sur les tendances et bonnes pratiques de leur domaine.