Et si vous osiez le plan Z : le changement de carrière !

Vous avez réalisé vos études dans un domaine et vous faites maintenant carrière dans celui-ci. Le long de votre parcours professionnel, vous avez vécu des expériences positives et enrichissantes. En revanche, vous constatez que le sentiment d’épanouissement professionnel n’a pas souvent été au rendez-vous.

Pour remédier à cette situation, vous avez tenté diverses solutions : changer d’entreprise, travailler dans des postes connexes à votre secteur, etc. Malgré tout, ce sentiment d’insatisfaction demeure. Vous réalisez que votre plan A et même votre plan B n’éveille pas chez vous ce sentiment « d’être à sa place ».

De manière subtile, votre petite voix intérieure prend de plus en plus de place dans vos pensées. Vous avez envie d’un vent de nouveauté ! Vous ressentez le besoin de revenir vers ce qui vous anime réellement. Serait-ce le début d’un changement de carrière ? Peut-être bien ! Mais comment faire ce grand saut vers le plan Z, celui que vous n’avez jamais envisagé ?

Qu’est-ce que le plan Z ?

Ce plan, synonyme de transition et de changement, a pour but de vous rapprocher de vos réels désirs. Il comporte une dose importante d’aventure, d’incertitude, d’ambiguïté, et de stress puisqu’il implique de mettre en place une stratégie pour vous donner le droit, cette fois-ci, de faire ce qui vous anime réellement !

Il peut être éloigné de votre domaine d’études et même, de vos expériences professionnelles. Le plan Z peut faire appel à un intérêt, à une passion que vous aimeriez transformer en activité professionnelle par exemple.

Il peut aussi être indéfini, bien que vous sachiez qu’une réorientation de carrière s’impose.

Quelles conséquences émotionnelles le plan Z peut-il avoir sur votre vie ?

Un changement de profession peut susciter un éventail important d’émotions.

Du côté positif, cette idée vous fait vivre de l’excitation et le sentiment d’enfin vous offrir un cadeau qui pourra améliorer votre quotidien ! À l’inverse, elle peut aussi occasionner du stress à l’idée de perdre la stabilité dans votre vie : revenu fixe, capacité à prévoir et sentiment de sécurité.

Oser un changement de carrière demande du courage, mais aussi une structure afin d’assurer la durabilité de ce fantasme professionnel.

Comment passer au plan Z  ?

Une série de questionnements et d’explorations est à prévoir pour que ce projet demeure réaliste et qu’il rencontre vos aspirations.

Cibler ses réelles motivations. Comme il s’agit d’un choix important, celui-ci doit être analysé afin de s’assurer qu’il ne s’agit pas d’un désir passager ou d’une façon de fuir un enjeu ou une difficulté. Au contraire, si vous y songez depuis un bon moment et qu’il résonne en vous une excitation profonde, il peut s’agir de l’expression de vos réels besoins et aspirations.

Le bilan de compétences[1] : Il est essentiel d’effectuer, par une réflexion structurée ou encore avec l’aide d’un conseiller d’orientation, un bilan de vos expériences passées ainsi que des diverses compétences et connaissances développées. Ceci vous permettra de mieux évaluer l’étendue de vos possibilités ainsi que les étapes nécessaires pour concrétiser votre choix.

La formation : Avez-vous besoin d’une formation afin de vous qualifier et d’acquérir les compétences nécessaires pour exercer cet emploi ? Est-ce qu’une formation d’appoint ou une formation continue s’inscrivent dans le réalisme de votre projet ?

Vivez l’expérience de cet emploi : Élève ou stage d’un jour, bénévolat, rencontres d’information, sont toutes des manières de rencontrer des professionnels exerçant le travail visé et ainsi comprendre l’environnement et la réalité qui les entourent. Cette immersion permet de valider ou non votre choix, mais également de confirmer si la représentation que vous vous en faites est réaliste et fondée.

Impliquez votre entourage : Conjoint, amis, famille…Que peuvent-ils faire pour favoriser la réalisation de votre projet ? Garder vos enfants pendant vos heures d’études ? Contribuer à revoir votre budget ? Agir à titre de support moral ? Bien s’entourer peut faire une différence significative.

Financement de votre projet : Prêts et bourses, programme financé, mesures gouvernementales, investisseurs potentiels, etc. Ce sont tous des aspects qui demandent de s’informer et de s’organiser !

Évidemment, un changement de cette envergure implique nécessairement une prise de risques. Il s’agit donc de bien évaluer le degré avec lequel vous demeurez confortable. Connaître l’étendue de vos ressources et de vos possibilités pourra atténuer les effets plus défavorables et augmentera vos chances de succès en vous aidant à garder votre objectif bien en vue.

[1] https://www.brissonlegris.qc.ca/connaissance-de-soi/

par Jahel Kukovica avec la collaboration de Fanny Charbonneau, conseillères d’orientation chez BrissonLegris

Prêt à changer de carrière? Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles.