DEP Santé, assistance
et soins infirmiers
(Saguenay–Lac-Saint-Jean)

 

< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 84,1%
Emploi en lien avec la formation : 76,9%
Taux de chômage : 4,5%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Favorables

Emplois dans le secteur

Les personnes souhaitant exercer le métier d’infirmière auxiliaire ou d’infirmier auxiliaire devront réussir le programme du DEP Santé, assistance et soins infirmiers.

Ils pourront alors offrir des soins infirmiers aux patients en suivant les directives des plans d’intervention. Ils travailleront surtout dans des établissements publics de santé ou dans des cliniques privées.

Professions visées 

  • Infirmiers auxiliaires/infirmières auxiliaires (3233)

Qualités requises

Les employeurs leur demanderont d’être en bonne santé physique et mentale et d’être endurants afin de résister efficacement au stress et à la fatigue. Les candidats devront posséder un bon équilibre émotif, une grande vigilance et un excellent jugement.

Critères d’admissibilité à la formation

Un diplôme d’études secondaires ou son équivalent est minimalement requis pour être admis à la formation professionnelle en santé, assistance et soins infirmiers.

D’autres combinaisons pouvant inclure l’âge des candidats, les apprentissages équivalents, les préalables, la réussite de tests ou l’autorisation du ministère de l’Éducation sont aussi possibles.

Particularités régionales

Cette formation professionnelle est actuellement offerte dans deux établissements du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Les diplômés de cette région ont un taux d’emploi de 84,1 % selon les données les plus récentes compilées par le ministère de l’Éducation en 2015.

Comme ailleurs au Québec, la demande de main-d’œuvre régionale serait plus importante dans les centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD), dans les résidences pour personnes âgées ainsi que dans les centres d’accueil.

Perspectives

Le métier d’infirmière ou d’infirmier auxiliaire présente donc des perspectives d’emploi favorables, et ce, autant sur la scène régionale qu’à l’échelle provinciale. Les départs à la retraite ainsi que la mobilité interprofessionnelle libèrent des postes d’infirmières et d’infirmiers auxiliaires.

En début de carrière, les diplômés peuvent s’attendre à exercer leur métier à temps partiel ou sur appel. Par la suite, ils auront l’occasion d’améliorer leurs compétences en suivant des cours de perfectionnement en formation continue ou en poursuivant leurs études aux niveaux collégial ou universitaire.

Liste des établissements

Commission scolaire des Rives-du-Saguenay – C.F.P. L’Oasis
Commission scolaire du Lac-Saint-Jean – CFP Alma (Pavillon de la santé M.-H. Côté)

Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles en Santé.