DEP Santé, assistance et soins infirmiers
(Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine)

 

< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 95,9%
Emploi en lien avec la formation : 83%
Taux de chômage : 0%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Favorables

Emplois dans le secteur

Des possibilités de carrière à titre d’infirmière ou d’infirmier auxiliaire seront accessibles aux finissants du programme d’études du DEP Santé, assistance et soins infirmiers.

Au terme de cette formation de 1800 heures, les diplômés seront aptes à offrir des soins infirmiers aux patients d’établissements publics de santé ou de cliniques privées. Leurs principales responsabilités professionnelles consisteront à suivre les directives des plans d’intervention en collaboration avec les autres professionnels de la santé.

Professions visées 

  • Infirmiers auxiliaires/infirmières auxiliaires (3233)

Qualités requises

Toute personne souhaitant suivre cette formation doit posséder un bon jugement, de la vigilance et un grand sens des responsabilités. Les futurs travailleurs devront aussi être en bonne santé physique et mentale. Une fois sur le marché du travail, les diplômés devront démontrer de l’endurance, de la résistance au stress et à la fatigue ainsi qu’un bon équilibre émotif.

Critères d’admissibilité à la formation

Afin d’être admis à ce DEP, il faudra absolument posséder un diplôme d’études secondaires (ou son équivalent).

D’autres combinaisons pouvant inclure un diplôme d’études supérieures, l’âge des candidats, les apprentissages équivalents, les préalables, la réussite de tests ou l’autorisation du ministère de l’Éducation sont également possibles.

Particularités régionales

Les diplômés régionaux de ce DEP auront accès très aisément au marché du travail en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine si l’on se fie aux plus récentes données de l’Enquête Relance du ministère de l’Éducation. Ces dernières démontrent que les finissants du DEP ont un extraordinaire taux d’emploi de 95,9 % et un taux de chômage inexistant.

Environ 350 personnes travaillent comme infirmière ou infirmier auxiliaire dans cette région. Les besoins de main-d’œuvre qualifiée et compétente sont importants et ce secteur d’activité fait de plus face à un roulement élevé de personnel.

Perspectives

En ce qui a trait aux perspectives professionnelles, Emploi-Québec estime qu’elles sont favorables à l’échelle régionale ainsi que pour l’ensemble de la province pour le métier d’infirmière ou d’infirmier auxiliaire. Par ailleurs, la demande de main-d’œuvre devrait rester modérée jusqu’en 2019.

Liste des établissements

Commission scolaire des Îles – Centre de formation professionnelle des Îles
Commission scolaire René-Lévesque – Centre de formation professionnelle L’Envol

Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles en Santé.