DEP Électromécanique de systèmes automatisés
(Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine)


< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 91,2%
Emploi en lien avec la formation : 85,2%
Taux de chômage : 4,7%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Acceptables – Favorables

Emplois dans le secteur

L’obtention du DEP Électromécanique de systèmes automatisés permettra aux diplômés d’accéder à des postes d’électriciens industriels ou de réseau électrique, d’électromécaniciens, de mécaniciens industriels, de monteurs-ajusteurs de machines et de techniciens en entretien et en réparation d’instruments industriels ou en instrumentation et en électricité.

Cette formation de 1800 heures apprendra notamment aux élèves à réaliser l’entretien, la réparation et le dépannage de systèmes et de leurs composantes.

Professions visées 

  • Assembleurs/assembleuses, monteurs/monteuses et contrôleurs/contrôleuses dans la fabrication de transformateurs et de moteurs électriques industriels (9525)
  • Mécaniciens/mécaniciennes de chantier et mécaniciens industriels/mécaniciennes industrielles (7311)
  • Électromécaniciens/électromécaniciennes (7333)
  • Électriciens industriels/électriciennes industrielles (7242)
  • Techniciens/techniciennes et mécaniciens/mécaniciennes d’instruments industriels (2243)
  • Ajusteurs/ajusteuses de machines (7316)
  • Électriciens/électriciennes de réseaux électriques (7243)

Qualités requises

On demandera généralement aux personnes souhaitant suivre cette formation d’être débrouillardes, autonomes et en mesure de travailler sous pression. Par ailleurs, les futurs travailleurs devront posséder une soif d’apprentissage et une bonne curiosité, car les connaissances requises croisent plusieurs domaines (mécanique, programmation, électronique et électricité).

Critères d’admissibilité à la formation

Les candidats devront posséder un diplôme d’études secondaires ou un diplôme collégial ou universitaire pour être admis à ce DEP.

Ils pourront aussi se voir reconnaître des apprentissages équivalents ou encore respecter les exigences d’autres combinaisons de critères pouvant inclure leur âge, des préalables fonctionnels ou la réussite de tests.

Particularités régionales

Les diplômés de ce programme d’études accèdent facilement au marché du travail en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine. C’est du moins ce que l’on peut conclure de l’analyse des données les plus récentes comprises dans l’Enquête Relance 2015 du ministère de l’Éducation. De fait, leur taux d’emploi se situait alors à 91,2 %.

Les diplômés peuvent faire carrière dans plusieurs types d’entreprises de production utilisant des systèmes de commandes automatisés et les employeurs recherchent de plus en plus de main-d’œuvre compétente en matière d’automatisation des systèmes.

Perspectives

Selon Emploi-Québec, les métiers d’électriciens industriels, de mécaniciens de chantier et de mécaniciens industriels présentent des perspectives d’emploi favorables dans la région et à l’échelle provinciale.

Ces mêmes perspectives sont favorables ou acceptables pour tous les autres métiers liés à cette formation professionnelle dans l’ensemble de la province. Quant à la demande de main-d’œuvre, elle est modérée pour toutes les professions, sauf pour le métier d’électromécanicien pour lequel on estime des besoins plus élevés de personnel qualifié.