DEP Boucherie de détail
(Capitale-Nationale)


 

< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 79%
Emploi en lien avec la formation : 100%
Taux de chômage : 8.4%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Favorables

Emplois dans le secteur

La réussite du cursus du DEP Boucherie de détail dirigera les diplômés vers un poste de boucher ou de coupeur de viande dans un commerce de détail. Ces derniers auront appris à effectuer diverses coupes de viande, à débiter des carcasses, à préparer des produits complémentaires, à entretenir l’équipement et les outils et à assurer le service à la clientèle.

Professions visées 

  • Bouchers/bouchères, coupeurs/coupeuses de viande et poissonniers/poissonnières – commerce de gros et de détail (6331)

Qualités requises

La tolérance au froid est requise afin de pouvoir effectuer des tâches dans des congélateurs, des chambres froides ou des ateliers réfrigérés. Une bonne force physique est également de mise ainsi qu’une bonne dextérité manuelle, de la minutie et de la précision. Par ailleurs, on demandera aux bouchers de posséder d’excellentes capacités communicationnelles en ce qui a trait au service à la clientèle.

Critères d’admissibilité à la formation

Un diplôme d’études secondaires ou son équivalent est minimalement requis pour être admis à cette formation professionnelle. D’autres combinaisons pouvant inclure l’âge des candidats, les apprentissages équivalents, les préalables, la réussite de tests ou l’autorisation du ministère de l’Éducation sont aussi possibles.

Particularités régionales

Se situant à 79 %, le taux d’emploi des diplômés de ce DEP dans la région de la Capitale-Nationale est légèrement inférieur à celui de l’ensemble de la province (82,5 %), selon les données de la dernière Enquête Relance du ministère de l’Éducation.

Néanmoins, les besoins de main-d’œuvre sont importants sur le plan régional si bien que le métier de boucher de détail ou de gros est classé par Emploi-Québec parmi les professions les plus « en demande ».

Perspectives

Les diplômés de la région de la Capitale-Nationale à la recherche d’un emploi auraient tout intérêt à regarder du côté des boucheries, des marchés d’alimentation et des entreprises de transformation et de distribution alimentaires où les besoins de main-d’œuvre se font le plus ressentir.

En plus d’un manque de diplômés compétents, ce secteur d’activité fait face à un bon roulement de personnel causé principalement par de nombreux départs à la retraite. Les perspectives d’emploi sont donc favorables dans la région et à l’échelle provinciale pour les diplômés.

Liste des établissements

Commission scolaire de la Capitale – École hôtelière de la Capitale

Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles en Restauration, hôtellerie, tourisme et loisirs.
Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles en Commerce et offres de services diverses.