DEP Assistance à la personne en établissement santé (Côte-Nord)

 

< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 93.1%
Emploi en lien avec la formation : 100%
Taux de chômage : 0%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Favorables

Emplois dans le secteur

Les études menant à l’obtention du DEP Assistance à la personne en établissement de santé, permettent aux diplômés de faire carrière comme préposés aux bénéficiaires, aides-infirmiers ou aides-soignants. Cette formation de 750 heures forme les élèves afin de les rendre aptes à soutenir le travail des professionnels de la santé dans des centres hospitaliers ou des résidences. Par exemple, sur le marché du travail, ils pourront être responsables de l’aide aux patients en suivant les directives des plans d’intervention.

Professions visées 

  • Aides-infirmiers/aides-infirmières, aides-soignants/aides-soignantes et préposés/préposées aux bénéficiaires (3413)

Qualités requises

Les futurs travailleurs devront posséder les qualités et les aptitudes suivantes afin de suivre cette formation avec succès : gestion du stress, sens de l’écoute, discrétion, empathie, respect, bonne santé physique et mentale, initiative et sens des responsabilités.

Critères d’admissibilité à la formation

Pour accéder à cette formation professionnelle, il est impératif de posséder un diplôme d’études secondaires ou son équivalent. D’autres combinaisons de critères sont aussi possibles : âge des candidats, apprentissages équivalents, préalables, réussite de tests ou autorisation du ministère de l’Éducation.

Particularités régionales

Dans la région de la Côte-Nord, les diplômés ayant la capacité de travailler auprès d’une clientèle âgée en perte d’autonomie auront plus de facilité à obtenir un poste. Comme plusieurs emplois dans le domaine de la santé, les métiers liés à la réussite de ce DEP comportent un important roulement de personnel.

Il y a ainsi plusieurs occasions professionnelles de remplacement résultant de départs à la retraite ou d’autres facteurs comme des conditions de travail parfois difficiles. L’accroissement des besoins de la population pour des soins de santé et le vieillissement favorisent la création d’emploi pour ces diplômés du domaine de la santé.

Perspectives

L’Enquête Relance 2015 du ministère de l’Éducation indique un taux d’emploi de 93,1 % pour les diplômés régionaux de ce DEP et les métiers liés à cette formation font partie des professions les plus « en demande » dans la région selon Emploi-Québec. Quant aux perspectives d’emploi, elles sont favorables autant sur la scène régionale qu’à l’échelle provinciale.