DEP Assistance à la personne en établissement santé
(Abitibi-Témiscamingue)


< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 76.9%
Emploi en lien avec la formation : 87.3%
Taux de chômage : 10%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Favorables

Emplois dans le secteur

Les diplômés du DEP Assistance à la personne en établissement de santé pourront faire carrière comme préposé aux bénéficiaires, aide-infirmier ou aide-soignant dans des centres hospitaliers ou des résidences.

À la suite de leur formation, ils auront acquis les connaissances et développé les compétences afin d’offrir de l’aide et des soins d’assistance aux patients en suivant les directives du plan d’intervention des professionnels de la santé.

Professions visées 

  • Aides-infirmiers/aides-infirmières, aides-soignants/aides-soignantes et préposés/préposées aux bénéficiaires (3413)

Qualités requises

Le respect, l’empathie et la discrétion sont des qualités essentielles à posséder pour suivre avec succès cette formation. Un sens de l’écoute, une bonne gestion du stress et une bonne santé physique et mentale sont également nécessaires. Dans le cadre de leurs fonctions professionnelles, les diplômés devront être en mesure de suivre efficacement des directives.

Critères d’admissibilité à la formation

Il faut être titulaire d’un diplôme d’études secondaires (ou son équivalent) afin d’être admis à cette formation professionnelle. D’autres combinaisons pouvant inclure des diplômes d’études supérieures, l’âge des candidats, les préalables, la réussite de tests ou l’autorisation du ministère de l’Éducation sont aussi possibles.

Particularités régionales

Comme plusieurs métiers dans le domaine de la santé, ceux liés au DEP en assistance à la personne en établissement de santé sont particulièrement « en demande » dans la région de l’Abitibi-Témiscamingue. En raison de l’accroissement des besoins de la population en soins de santé, attribuables en partie au vieillissement, les futurs préposés aux bénéficiaires auront plus de chances de travailler avec des patients âgés en perte d’autonomie.

Les diplômés à la recherche d’un emploi dans la région auraient intérêt à poser leur candidature dans les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD), dans les entreprises de services de soins à domicile, dans les centres d’accueil ou dans les résidences privées.

Perspectives

D’après les données compilées par le ministère de l’Éducation dans sa plus récente Enquête Relance auprès des diplômés de ce DEP dans la région, ces derniers ont un taux d’emploi de 76,9 %.

De son côté, Emploi-Québec estime que les perspectives d’emploi sont favorables à l’échelle régionale ainsi que dans l’ensemble du Québec.