DEP Assistance à la personne en établissement de santé
(Laval)

 

< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 82.4%
Emploi en lien avec la formation : 87.5%
Taux de chômage : 8.2%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Favorables

Emplois dans le secteur

Des possibilités de carrière de préposés aux bénéficiaires, d’aides-infirmiers et d’aides-soignants sont offertes aux diplômés du DEP Assistance à la personne en établissement de santé. Ces derniers travailleront principalement dans des hôpitaux ou des résidences. Au terme de cette formation de 750 heures, ils seront outillés afin de soutenir le travail des professionnels du domaine de la santé en offrant de l’aide aux patients ou en effectuant des travaux d’entretien.

Professions visées 

  • Aides-infirmiers/aides-infirmières, aides-soignants/aides-soignantes et préposés/préposées aux bénéficiaires (3413)

Qualités requises

Les personnes souhaitant suivre cette formation devront démontrer du respect, de l’empathie et de la discrétion. L’écoute et la bonne gestion du stress représentent d’autres qualités requises chez ces futurs travailleurs. Par ailleurs, la capacité de travailler en équipe et de suivre des directives ainsi que l’esprit l’initiative sont des atouts non négligeables.

Critères d’admissibilité à la formation

Un diplôme d’études secondaires (ou son équivalent) est minimalement requis pour être admis au DEP en assistance à la personne en établissement de santé. D’autres combinaisons pouvant inclure l’âge des candidats, les apprentissages équivalents, les préalables, la réussite de tests ou l’autorisation du ministère de l’Éducation sont aussi possibles.

Particularités régionales

Le taux d’emploi des diplômés de Laval du DEP en assistance à la personne en établissement de santé se situait à 82,4 % lors de la plus récente Enquête Relance du ministère de l’Éducation (2015). Il est à noter que 7,3 % des diplômés régionaux ont plutôt choisi de poursuivre leurs études.

Le métier de préposé aux bénéficiaires fait tout de même partie des professions les plus « en demande » à l’échelle provinciale ainsi que sur la scène régionale, selon Emploi-Québec. L’important roulement de main-d’œuvre de ce secteur et l’accroissement des besoins de la population en soins de santé favorisent les occasions professionnelles pour les diplômés.

Perspectives

Les perspectives d’emploi sont donc jugées favorables pour les diplômés de cette formation professionnelle autant à Laval que dans l’ensemble du Québec. Les diplômés aptes à travailler auprès de personnes âgées ou en perte d’autonomie auront accès encore plus facilement au marché de l’emploi.