DEP
Assistance à la personne en établissement de santé
(Lanaudière)

 

< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 82.1%
Emploi en lien avec la formation : 80.7%
Taux de chômage : 3.5%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Favorables

Emplois dans le secteur

La réussite des études du DEP Assistance à la personne en établissement de santé peut mener les diplômés vers l’obtention de postes de préposés aux bénéficiaires, d’aides-infirmiers ou d’aides-soignants. Cette formation de 750 heures leur apprendra notamment à soutenir le travail des professionnels de la santé dans des hôpitaux ou des résidences. Parmi leurs principales responsabilités professionnelles, notons l’aide aux patients et l’entretien.

Professions visées 

  • Aides-infirmiers/aides-infirmières, aides-soignants/aides-soignantes et préposés/préposées aux bénéficiaires (3413)

Qualités requises

Toute personne souhaitant suivre avec succès cette formation devra être en mesure de démontrer du respect, de la discrétion et de l’empathie. De plus, le sens de l’écoute, la bonne santé, la gestion du stress, la capacité à suivre des directives et l’esprit d’initiative sont d’autres aptitudes ou qualités généralement recherchées chez ces futurs travailleurs.

Critères d’admissibilité à la formation

Un diplôme d’études secondaires (ou son équivalent) est minimalement requis pour être admis au DEP en assistance à la personne en établissement de santé. D’autres combinaisons pouvant inclure l’âge des candidats, les préalables, la réussite de tests ou l’autorisation du ministère de l’Éducation sont aussi possibles.

Particularités régionales

Les possibilités d’emploi des diplômés de ce DEP sont nombreuses dans la région de Lanaudière ainsi que dans l’ensemble de la province. Les diplômés de la région auront davantage de chances de travailler dans des centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD), des centres d’accueil ou des résidences pour personnes âgées.

Lors de la dernière Enquête Relance du ministère de l’Éducation, 82,1 % des diplômés régionaux étaient actifs sur le marché du travail à la fin de leur DEP alors que 13,4 % d’entre eux poursuivaient leurs études.

Perspectives

Selon Emploi-Québec, le métier de préposé aux bénéficiaires fait partie des professions les plus « en demande » dans la région et les perspectives d’emploi sont favorables jusqu’en 2019. Plusieurs facteurs contribuent à la création d’emploi dans le domaine : vieillissement de la population, augmentation des besoins en soins de santé, départs à la retraite, roulement de personnel, etc.