DEC
Technologie de radio-oncologie

 

< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 70,3%
Emploi à temps plein : 84,6%
Emploi en lien avec la formation : 80.5%
Taux de chômage : 6.5%
Salaire horaire médian : 29,43$
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Favorables

Emplois dans le secteur

Le DEC Technologie de radio-oncologie permet aux diplômés de faire carrière comme technologue en radiation médicale. Il est à noter que ces derniers doivent réussir l’examen d’admission à l’Ordre des technologues en imagerie médicale, en radio-oncologie et en électrophysiologie médicale du Québec afin d’obtenir leur droit de pratique.

Travaillant en collaboration étroite avec les médecins radio-oncologues et les radiologistes, les technologues en radio-oncologie jouent un rôle important auprès des personnes malades, le plus souvent atteintes d’un cancer. Leurs tâches principales consistent à administrer les traitements de radiothérapie, à élaborer des plans de traitement et à orienter précisément le faisceau de radiation lors des traitements.

Professions visées 

  • Technologues en radiation médicale (3215)

Profil recherché

Les candidats à un poste de technologue en radio-oncologie ont intérêt à posséder d’excellentes habiletés communicationnelles et relationnelles afin, d’une part, d’offrir des soins humanisés aux patients et, d’autre part, de travailler efficacement avec les autres professionnels de la santé dans un contexte multidisciplinaire.

La dextérité, la minutie et le souci du détail sont des prérequis recherchés chez ces professionnels qui doivent manipuler avec précision de l’équipement de pointe lors de l’administration des traitements. Un grand sens des responsabilités et une bonne capacité d’analyse sont également nécessaires pour faire carrière dans ce domaine.

Perspectives

Les perspectives de carrière sont intéressantes pour les diplômés qui pourront travailler dans des centres de cancérologie de centres hospitaliers, comme professeurs au niveau collégial ou comme représentants pour des entreprises de distribution d’appareils de radio-oncologie.

Comme les avancées dans le domaine du traitement du cancer sont fréquentes et que les cas de cancer se font malheureusement de plus en plus nombreux, les technologues devront maintenir leurs connaissances à jour dans le domaine de la radio-oncologie.

Ils pourront avoir accès à des postes de supervision ou de gestion en fonction de leur expérience professionnelle et des compétences transversales qu’ils auront acquises en cours de carrière.