DEC Techniques de la documentation
(Capitale-Nationale)


< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 90.5%
Emploi en lien avec la formation : 94.4%
Taux de chômage : 0%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Acceptables

Emplois dans le secteur

Des possibilités de carrière comme techniciens dans des bibliothèques ou dans des services d’archives publiques ou encore comme techniciens à la gestion des documents dans les secteurs public et privé sont accessibles aux diplômés du DEC Techniques de la documentation. Cette formation leur apprendra notamment à réaliser les tâches nécessaires au bon fonctionnement d’une bibliothèque, d’un service d’archives ou d’un centre de documentation.

Sur le marché du travail, les techniciens à la gestion des documents utiliseront divers systèmes de classification d’informations afin de les recueillir ou de les conserver alors que les techniciens œuvrant dans des bibliothèques ou des services d’archives seront notamment responsables de faciliter l’accès aux documents, d’offrir leur soutien aux acquisitions, de participer au traitement des archives et d’effectuer de la recherche.

Professions visées

  • Techniciens/techniciennes dans les bibliothèques et les services d’archives publiques (5211)
  • Techniciens/techniciennes à la gestion des documents (1253)

Qualités requises

Afin de suivre avec succès cette formation, les candidats devront d’abord être curieux, rigoureux précis et responsables. Le sens du détail, le sens de l’organisation et le sens des responsabilités sont d’autres critères recherchés chez les futurs travailleurs de ce secteur d’activité. Par ailleurs, d’excellentes capacités communicationnelles sont requises pour les diplômés désirant travailler auprès du public après l’obtention de leur diplôme.

Critères d’admissibilité à la formation

Aucune condition particulière n’est exigée pour être admis à la formation collégiale en techniques de la documentation. Il suffit de satisfaire aux conditions générales d’admission du Règlement sur le régime d’études collégiales.

Particularités régionales

Plus de 9 diplômés régionaux sur 10, soit 91,7 %, étaient actifs sur le marché du travail à la suite de l’obtention de leur DEC en 2016 alors que 4,2 % d’entre eux poursuivaient leurs études. C’est ce qu’indiquent les données compilées par le ministère de l’Éducation dans la plus récente Enquête Relance à propos de la situation des personnes titulaires d’un diplôme d’études collégiales.

La région de la Capitale-Nationale compte environ 150 techniciens dans les bibliothèques ou les services d’archives publiques et 400 techniciens à la gestion des documents.

Perspectives

Selon Emploi-Québec, ces professions possèdent des perspectives d’emploi acceptables jusqu’en 2019 à l’échelle régionale ainsi que pour l’ensemble de la province. Les techniciens pourront accéder à des postes de direction en cours de carrière.