DEC Techniques de bureautique
spécialisation coordination du travail de bureau (Montérégie)

 

 

< Retour vers la page d’accueil

En emploi : 91.3%
Emploi en lien avec la formation : 82.4%
Taux de chômage : 0%
Perspectives d’emploi 2015-2019 : Favorables

Emplois dans le secteur

Grâce à la réussite des études menant à l’obtention du DEC Techniques de bureautique – spécialisation en coordination du travail de bureau, les diplômés auront accès à des postes d’adjoints administratifs, de secrétaires de direction ou de techniciens en bureautique. Cette formation leur apprendra, entre autres, à rédiger et à mettre en page des documents administratifs, à produire des présentations et à coordonner ou évaluer le travail de bureau.

Professions visées 

  • Agents/agentes d’administration (1221)
  • Adjoints/adjointes de direction (1222)
  • Superviseurs/superviseures de commis de bureau et du personnel de soutien administratif (1211)

Qualités requises

L’autonomie, le sens de l’organisation, la minutie, la rapidité d’exécution et la précision sont les principales qualités requises afin de suivre avec succès cette formation. Les étudiants devront par ailleurs démontrer un intérêt marqué pour les technologies de pointe, les logiciels et l’informatique.

Les futurs travailleurs bilingues auront une longueur d’avance sur les autres diplômés à la recherche d’un emploi. Cependant, la qualité de l’expression orale et écrite ainsi que la bonne connaissance de la langue française constituent des atouts majeurs à posséder.

Critères d’admissibilité à la formation

Il suffit de respecter les conditions générales d’admission du Règlement sur le régime d’études collégiales pour être admis à la formation collégiale en techniques de bureautique – spécialisation en coordination du travail de bureau. Aucune condition particulière n’est exigée.

Particularités régionales

En Montérégie, tous les diplômés de 2015 de ce programme d’études ont décroché un emploi à la suite de leurs études. C’est ce qu’indiquent les données de l’Enquête Relance 2016 du ministère de l’Éducation. On y apprend aussi que la totalité des finissants travaillait à temps plein et que 90 % d’entre eux avaient déjà un poste permanent.

Perspectives

Quant aux perspectives professionnelles des diplômés, Emploi-Québec classe les métiers d’agent d’administration et d’adjoints de direction parmi les professions les plus « en demande » dans la région. Ces deux métiers présentent des perspectives d’emploi favorables jusqu’en 2019.

Les diplômés du DEC auront accès à des emplois dans tous les secteurs d’activité économique. Il est à noter que les départs à la retraite créent plusieurs possibilités de remplacement pour les métiers liés à cette formation.