Comment-gérer-son-budget-après-une-perte-d'emploi

Comment gérer son budget après une perte d’emploi?

En partenariat avec Syndic LeBlanc

La perte d’un emploi a bien souvent l’effet d’une bombe, surtout lorsqu’on ne s’y attend pas. L’angoisse est à son comble si on a une famille à faire vivre et plusieurs obligations financières à assumer. Comment survivre aux semaines et aux mois qui vont suivre sans salaire de base? Si certains peuvent compter sur une indemnité de départ ou quelques économies ; d’autres se retrouvent dans l’impossibilité d’honorer leurs créanciers. Outre la proposition de consommateur, quelles sont les autres options possibles pour boucler son budget?

Essayez de négocier les conditions de votre départ

Bien que la nouvelle d’une perte d’emploi suscite beaucoup d’émotions, mieux vaut résister à l’envie de piquer une colère ou une crise de larmes devant l’employeur. Tentez de recevoir l’information le plus dignement possible et essayez de négocier les conditions de votre départ : compensation, délais plus longs, etc. Vous pouvez aussi demander à l’employeur s’il prévoit un soutien quelconque, comme des rencontres avec un psychologue par exemple.

Dressez votre bilan financier

Dès que vous retomberez sur vos pattes, empressez-vous de faire votre budget pour les prochaines semaines, voire les prochains mois. Dressez le bilan de vos revenus. Avez-vous des économies? Êtes-vous admissible aux prestations d’assurance-emploi? Avez-vous eu droit à une indemnité de départ? À une indemnité de fin d’emploi ou encore à une paye de vacances?

Faites le décompte de vos frais fixes — hypothèque, prêt automobile, factures courantes, etc. — et contactez vos créditeurs pour les informer de votre nouvelle situation et essayez de négocier des délais supplémentaires ou un rééchelonnement.

Parlez à votre conseiller bancaire pour faire le point sur vos dépenses et voir si des solutions sont envisageables le temps que vous trouviez un nouvel emploi.

Certains organismes comme Option consommateurs peuvent aussi vous fournir de bons conseils.

Si malgré tous vos efforts, vous n’arrivez pas à joindre les deux bouts, et que vous craignez la faillite personnelle, il peut s’avérer utile d’opter pour la proposition de consommateur pour restructurer vos finances personnelles et vous aider à retrouver une santé financière.

Couper ou réduire les dépenses

Nul besoin de vous dire qu’il est impératif de couper dans les dépenses superflues pour éviter de vous endetter davantage. Le but n’est pas de céder à la panique et de vendre la maison ou la voiture au lendemain de votre perte d’emploi, mais plutôt de vous serrer la ceinture en évaluant vos besoins réels.

Est-ce que votre forfait cellulaire peut-être renégocié? Avez-vous réellement besoin du câble ou d’une ligne téléphonique fixe? Bref, il ne tient qu’à vous de faire vos choix en fonction de vos besoins.

Pourquoi ne pas en profiter pour faire du ménage et vendre les objets que vous n’utilisez plus ? Votre portefeuille et votre mental ne s’en porteront que mieux. Vous récupérerez une part de votre investissement initial, vous ferez de l’espace chez vous, et mieux encore, vous vous occuperez l’esprit et aurez l’impression d’avancer.

Les jours plus sombres, encouragez-vous en voyant le bon côté des choses. Vous n’avez plus à assumer certaines dépenses liées au fait de travailler comme le café du matin, les coûts de stationnement ou de transport en commun, les dîners au restaurant avec les collègues, etc.

Se chercher un emploi

Donnez-vous au moins 2 ou 3 semaines pour laisser retomber la poussière avant de vous lancer dans la chasse aux emplois.

Comme après toute expérience professionnelle, vous devrez actualiser votre curriculum vitae. N’hésitez pas à consulter la section « Conseils » de Jobboom pour des informations à ce propos, ainsi que plusieurs offres d’emplois susceptibles de vous convenir.

Même si vous ne trouvez pas l’emploi de vos rêves sur-le-champ, vous pourriez envisager de prendre un job d’appoint en vente, achat et service à la clientèle le temps de retrouver vos repères. Vous serez moins angoissé financièrement et l’expérience vous fera sans doute du bien psychologiquement.

Si malgré toutes vos démarches, vous vous sentez dépassé par les événements, n’hésitez pas à aller chercher de l’aide auprès d’un syndic d’expérience, et surtout confiez-vous à vos proches. Leur soutien est primordial.

Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles.

Marie-Claude Veillette

Journaliste généraliste depuis 20 ans, Marie-Claude Veillette a travaillé tour à tour à la radio et à la télévision. Professionnelle ayant le souci du détail, elle est passionnée de communications et de marketing.

Répondre