4 secrets que votre cv révèle de vous
(à votre insu)

Vous faites votre cv en pensant qu’il sera vendeur, mais, sans le savoir,  votre cv vous trahit en transmettant certains messages qui font que vous devenez un véritable livre ouvert pour le recruteur.

Effectivement, un recruteur d’expérience sait lire entre les lignes et même il risque souvent de tenir compte davantage de cette information dévoilée à votre insu que de votre message officiel.

Voici 4 exemples de ces secrets exposés au grand jour et de vos solutions pour palier à cette situation.

1-Votre force est surtout la conformité

Vous dites que vous voulez occuper un poste de direction et que vous avez du leadership, mais ce n’est pas l’impression qui se dégage de votre cv. Mais pourquoi?

Le recruteur va au-delà du discours se trouvant dans votre lettre. Il tient compte de la manière dont vous délivrez ce message..

Vous avez occupé un poste de directeur durant 5 ans, mais les verbes utilisés dans vos descriptions de tâches sont : « répondre selon les normes à… », « rédiger les procès-verbaux… », « transmettre les données… », « participer à l’élaboration… », etc.

À l’inverse, il y a peu de verbes correspondant à ce qui est attendu d’un véritable leader comme « diriger », « influencer », « élaborer la vision », « mobiliser », etc.

Votre solution :

Portez une attention particulière aux termes choisis pour chacune des tâches et réalisations que vous allez détaillées. Dites-vous que chaque descriptif doit révéler et mettre en valeur une réelle capacité de leadership qui s’avérera utile à une organisation. Il est recommandé de mettre en avant une action que vous n’avez pas accompli souvent, mais d’une grande valeur que l’inverse.

De plus, mettez l’accent sur les réalisations qui démontrent ce que vous avez apporté concrètement à l’entreprise et qui n’aurait pas pu être accompli sans votre présence à bord.

2- Vous vous cherchez sans vous trouver

Vos expériences varient énormément. Vous avez travaillé dans de mutiples secteurs d’activité sans lien apparent entre eux. Vos expériences sont majoritairement de courte durée. Il en est de même de vos formations. Pour le recruteur, il est difficile de comprendre le fil conducteur de votre cheminement.

Votre solution :

Voyez votre curriculum vitae comme une histoire racontée faisant l’objet d’une suite logique. Bien entendu, vous ne pouvez pas modifier votre parcours. Par contre, la façon de le présenter peut vous permettre de redonner du sens à ce dernier.

Par exemple, le cv par compétence est une bonne manière de mettre en valeur vos forces, de faire des liens pertinents entre vos différentes expériences plutôt qu’accentuer la chronologie des événements.

3- Vous n’êtes pas sensible aux autres

Vous décrivez longuement vos savoirs et compétences techniques mais lorsqu’il.s’agit d’aborder les dimensions humaines de l’un de vos postes, vous les mentionnez très (trop ?) rapidement, en fin de liste : « Superviser le personnel ». Vous ne précisez ni votre approche ni les résultats obtenus.

Le recruteur peut en déduire vos forces (ce que vous mettez en valeur, prenez le temps de détailler) et vos limites (ce qui est peu développé, voire survolé). Bien sûr, l’exemple porte sur la dimension humaine, mais le principe reviendrait exactement au même avec d’autres de vos savoirs ou compétences.

Votre solution :

Prenez conscience de ce qui se dégage de votre cv en fonction de différents volets. Considérez qu’il en existe trois grands (tête, cœur, jambes) et évaluez-vous pour chacun d’entre eux.

  • Tête = tout ce qui relève des forces reliées à l’analyse, à la vision, l’innovation, la connaissance, etc.
  • Cœur = tout ce qui concerne les relations, la communication, la persuasion, etc. (les qualités interpersonnelles).
  • Jambes = On y retrouve tout ce qui touche la capacité à vous mettre en action, à organiser, à prioriser, à réaliser des suivis, à prendre des décisions, etc.

4- Votre emploi actuel, ce n’est pas le top

Vous occupez un emploi depuis 2 ou 3 ans, mais il ne vous permet de pleinement vous réaliser (après tout, ce n’est pas pour rien que vous êtes en train de réviser votre cv).

Le danger, ici est que le recruteur perçoive votre désintérêt pour ce poste et ait l’impression que vous stagniez. Comment éviter cette lecture par le recruteur ?

C’est simple. Par sa présentation, le descriptif est généralement et nettement moins attrayant et élaboré que celui de vos emplois antérieurs.

Votre solution :

Faites un effort pour enrichir davantage les expériences récentes en mettant l’accent sur des éléments précis comportant une grande valeur pour le poste et l’organisation que vous convoitez, même si dans l’ensemble, ce travail présente moins de défis que vos expériences antérieures.

En conclusion

Quand vous préparez votre cv, vous n’avez pas toujours le recul nécessaire pour percevoir les messages cachés qui s’y trouvent. Si vous obtenez peu d’entrevues avec votre cv, peut-être que vous auriez avantage de le revoir avec un tout autre regard, celui du recruteur.

Prêt à postuler? Rendez-vous sur Jobboom en cliquant ici pour consulter toutes les offres d’emploi disponibles.

Mathieu Guénette

Mathieu Guénette est un conseiller d’orientation à son compte de plus de 20 ans d’expérience, auteur, chargé de cours et ayant travaillé auprès d’une clientèle variée (jeunes, adultes, gestionnaires, chercheurs d’emploi). En 2017, il a obtenu le prix professionnel de l’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec pour l’ouvrage Le candidat viscéral. Il offre ses services à Montréal, dans Lanaudière et à distance. Son site internet regorge de références pratiques pour vous : Les chercheurs de sens.