Navigation des articles

equipe-jobboom

Voyager en transport en commun rend heureux

Employés utilisateurs du train de banlieu

Photo : Peter Bernik/Shutterstock

Les travailleurs qui utilisent le transport en commun ou le vélo pour se rendre au boulot seraient plus heureux et moins tendus que les automobilistes, selon une étude.

Des chercheurs de l’Université d’East Anglia, en Angleterre, ont étudié des données colligées sur une période de 18 ans auprès de 18 000 travailleurs britanniques âgés de 18 à 65 ans, et analysé des facteurs liés à la santé psychologique (insomnie, sentiment d’inutilité, etc.) et d’autres associés au bien-être (revenu, situation relationnelle et familiale, etc.)

Ils ont ainsi découvert que les transports actifs comme le vélo et la marche avaient des bienfaits importants sur la santé mentale, qui s’ajoutent aux bénéfices déjà bien connus sur la santé physique. Les automobilistes seraient en effet plus susceptibles d’avoir des difficultés à se concentrer ou de sentir une pression constante.

Les chercheurs ont également été surpris de constater que les utilisateurs du transport commun se disaient également plus heureux que les automobilistes. Malgré des irritants comme les arrêts de service ou l’achalandage élevé, la possibilité de lire, de se détendre ou de socialiser dans l’autobus ou le train constitueraient autant de sources de bien-être, suggèrent-ils.

Selon les chercheurs, ces résultats confirment l’hypothèse selon laquelle la conduite automobile, un mode transport qui demande une concentration constante, peut mener à l’ennui, à l’isolation sociale et au stress.

Partager