Navigation des articles

julie-delisle

Vos employés sont-ils assis sur la bonne chaise?

Vos employés sont-ils assis sur la bonne chaise?

Photo : Gajus / Shutterstock

En tant qu’employeur, il peut être frustrant de réaliser qu’un nouvel employé n’est pas finalement pas sur la bonne chaise, et ne constitue pas un bon atout pour notre entreprise.

Il peut parfois s’agir d’un problème de personnalité; mais dans d’autres circonstances, l’employé n’est peut-être tout simplement pas à la bonne place. Il se peut qu’il n’ait pas les compétences nécessaires pour effectuer les tâches demandées, malgré ce qu’il a démontré lors de l’entrevue d’embauche.

Si vous en arrivez à ce constat, rien ne sert de vous laisser convaincre que le temps va arranger les choses. Plus vous attendez, plus il deviendra difficile de vous départir de cet employé.

Toutefois, avant de prendre cette décision, voici trois questions que vous devez absolument vous poser pour vous assurer que cette solution soit la bonne, et la seule envisageable :

1. Avons-nous donné à l’employé toute la formation nécessaire?

La formation est essentielle au succès d’un nouvel employé. Il s’agit d’une étape primordiale dans le processus d’accueil. Si cette étape est bâclée, vous risquez assurément de vous retrouver avec des problèmes. Les lacunes que vous observez chez l’employé pourraient être comblées par une simple formation ou le mentorat d’un collègue.

2. L’employé a-t-il été rencontré?

Il ne faut pas attendre que des problèmes surgissent avant d’agir. C’est pourquoi il est important de rencontrer l’employé régulièrement. Ces rencontres n’ont pas nécessairement à être formelles; il s’agit simplement de vous assurer que tout se passe bien et que le mandat de l’employé est clair. Parfois, une mauvaise compréhension des responsabilités peut nous amener à penser que cette personne est incompétente, alors qu’elle a seulement besoin d’un meilleur encadrement.

3. Les tâches et responsabilité de chacun sont-elles bien claires?

Des descriptions de poste claires permettent de résoudre bien des problèmes. Elles vous aident à vous remettre en question et à revoir toutes les tâches et responsabilités de chaque membre de votre équipe au besoin. Les difficultés observées proviennent peut-être d’une mauvaise répartition des tâches au sein de votre équipe ou d’une mauvaises compréhension des rôles de chacun. Une restructuration des tâches peut être la solution.

Si vous avez répondu non à la plupart de ces questions, c’est qu’il y a clairement des lacunes dans votre gestion de la situation. Il se peut que la source du problème ne soit pas l’employé, mais vous-même!

C’est à vous d’être proactif et de vous assurer que vos employés ont tous les outils nécessaires en main pour faire leur travail efficacement. Et cela ne concerne pas que les nouvelles embauches; même un employé de longue date peut présenter des difficultés.

Vous devez aussi être réaliste et bien identifier vos objectifs d’affaires. Parfois, une restructuration, voire l’abolition de certains postes s’avère nécessaire. Ce n’est jamais une décision facile à prendre, mais vous ne devez pas déroger de votre but ultime : répondre aux objectifs de votre entreprise.

julie-delisle
Julie Delisle

Julie Delisle, B.A.A., dirige depuis 2013 sa propre entreprise de consultation en ressources humaines et en administration, JUD Services Conseils. Elle se donne comme mission de satisfaire les besoins des dirigeants de petites entreprises tout en s'assurant que les employés soient heureux de faire partie de l'équipe.

Voir ses derniers articles »

Partager