Navigation des articles

equipe-jobboom

Ce que vous devez savoir à propos des congés du week-end de Pâques

oeufs_de_paques

Savez-vous à quels congés vous avez droit pour le week-end de Pâques? Voici ce que vous devez savoir sur les normes concernant ces jours fériés.

La Loi sur les normes du travail prévoit que l’employeur doit accorder un congé à ses employés le Vendredi saint ou le lundi de Pâques. C’est à lui de choisir. Certains employeurs offrent tout de même les deux journées.

Si vous devez travailler lors d’un jour férié (par exemple dans un restaurant ou un hôtel), votre employeur doit vous verser une indemnité ou encore vous offrir de prendre ce congé au cours des trois semaines qui précèdent ou qui suivent le jour férié.

Cette indemnité correspond à 1/20 de vos quatre dernières semaines de paies. Si vous travaillez cinq jours par semaine, cela équivaut donc à une journée de paie.

Si le jour férié survient lors d’une journée où vous ne travaillez pas (par exemple si vous êtes toujours en congé le lundi et que c’est cette journée qui est accordée à votre travail), l’employeur doit également vous offrir une indemnité.

Certains employés ne sont pas touchés par la Loi sur les normes du travail. Il s’agit des employés du gouvernement fédéral et de ses sociétés, ainsi que des employés des secteurs d’activité qui relèvent de la compétence législative du parlement à Ottawa, comme les banques, les chemins de fer et les télédiffuseurs (pour les détails, lire cette page de la Commission des normes du travail).

Les fonctionnaires fédéraux et les fonctionnaires du gouvernement du Québec sont en congé le vendredi et le lundi de Pâques.

Quant aux entreprises des secteurs d’activité qui relèvent de la compétence législative du parlement, le Code canadien du travail s’applique. Il prévoit un jour de congé le Vendredi saint.

Sur le même sujet

Les normes concernant les congés et les jours fériés

Partager