Navigation des articles

marie-claude-veillette

Voici pourquoi le manque de sommeil nuit à votre carrière

Travailleuse endormie sur son ordinate

Photo : Rawpixel / Shutterstock

Vous êtes incapable de vous mettre au lit avant minuit, bien que votre cadran soit programmé pour 6 heures le lendemain? Non seulement cette habitude peut affecter votre santé, elle est également l’un des facteurs les plus nuisibles à votre productivité au boulot.

Une étude menée par des chercheurs de l’Université de Cambridge, au Royaume-Uni, et de l’institut de recherche RAND Europe révèle que les travailleurs qui dorment moins de sept heures par nuit sont significativement moins productifs que ceux qui dorment sept ou huit heures.

Plus surprenant encore : le manque de sommeil serait en fait plus nuisible à la productivité que la cigarette ou l’alcool! D’ailleurs, les chercheurs indiquent que les gens qui consomment de l’alcool de façon modérée en semaine ne présentent aucune baisse de productivité.

L’étude met également en lumière d’autres facteurs nuisant à la productivité. Les travailleurs sous pression rencontrant des difficultés financières ou des soucis de santé seraient moins efficaces, tout comme ceux qui présentent des symptômes de dépression, qui sont victimes de harcèlement au bureau ou qui font face à des demandes irréalistes de la part de leur employeur.

Quoi faire pour mieux dormir et mieux performer au travail

  1. Évitez les somnifères ou autres hypnotiques. Ces sédatifs induisent un sommeil rapide et très profond, mais peu réparateur. Leur utilisation prolongée ne permet pas d’avoir un sommeil satisfaisant à long terme.
  2. Réduisez votre consommation de caféine, du moins après dîner. Comme tous les psychotropes, la caféine agit sur certains récepteurs du cerveau en stimulant la production d’adrénaline et de dopamine. Elle agit aussi sur les récepteurs responsables de votre envie de dormir à la fin de la journée.
  3. Évitez la lumière bleue le soir. Les principaux coupables sont la télévision et l’ordinateur. La lumière bleue perturbe le rythme circadien (cycle éveil/sommeil) en stoppant la production de mélatonine, une hormone naturelle qui prépare votre organisme au sommeil et au repos.
  4. Veillez à vous coucher à des heures régulières. Vous éduquerez votre cerveau et serez plus alerte.
  5. Stoppez les distractions. Vous avez des voisins bruyants? Dormez avec des bouchons d’oreilles. Le téléphone sonne tard le soir? Coupez la sonnerie.

L’activité physique, une saine alimentation et une literie (sommier, matelas) de qualité sont aussi à la base d’un sommeil réparateur.

Vous n’êtes toujours pas convaincu? Dites-vous que le manque de sommeil ne nuit pas qu’à votre productivité au travail; il affecte aussi votre capacité de jugement, votre esprit d’innovation et votre capacité à prendre de bonnes décisions, en plus de vous rendre irritable auprès de votre entourage.

Aussi à lire

marie-claude-veillette
Marie-Claude Veillette

Journaliste généraliste depuis 20 ans, Marie-Claude Veillette a travaillé tour à tour à la radio et à la télévision avant de se joindre à l’équipe de Mediagrif (propriétaire de Jobboom) comme spécialiste de contenu et coordonnatrice marketing en janvier 2012. Elle écrit également sur La vie moins chère, le blogue du site d'annonces classées LesPAC.com.

Voir ses derniers articles »

Partager