Navigation des articles

guillaume-jousset

Une formation pour devenir gérant de ferme

Enseigné dans douze cégeps, le programme d’études collégiales en gestion et exploitation d’entreprise agricole (GEEA) donne accès à des emplois stables.

En trois ans, le GEEA initie à toutes les facettes de la gestion d’une entreprise agricole. Deux voies de spécialisation sont proposées : la gestion des productions animales (laitière, bovine, porcine, ovine et avicole) ou la gestion des productions végétales (grandes cultures maraîchère).

Une porte sur le monde agricole

«Le taux de placement de nos diplômés est de 100 %. Beaucoup d’entre eux retournent dans la ferme familiale pour y travailler comme gérants. D’autres sont embauchés comme techniciens par l’industrie agroalimentaire, les centres de fertilisation ou les centres de contrôle laitier», affirme Pierre Bournival, ingénieur et enseignant en GEEA au Cégep régional de Lanaudière à Joliette.

Un emploi à l’année

«Contrairement aux ouvriers agricoles, nos diplômés travaillent toute l’année», ajoute-t-il. Selon lui, la taille grandissante des exploitations et la diversification de leurs activités permettent aux salariés qualifiés d’être constamment occupés. Ceux qui choisissent la production animale n’ont pas de pause, puisqu’il faut sans cesse prendre soin du bétail.

Ceux qui évoluent en production végétale ralentissent leurs activités de décembre à février. «Les gérants d’exploitation profitent de la saison froide pour faire de la gestion et de la planification», indique Fréderic Marcoux, diplômé du Cégep de Lévis-Lauzon et producteur laitier dans l’exploitation familiale, située à Sainte-Marguerite de Beauce. L’hiver est donc le bienvenu.

Partager

SUR LE MÊME SUJET