Navigation des articles

equipe-jobboom

Un comité pour soutenir les travailleuses de la construction

Les femmes représentent à peine 1,3 % des travailleurs de la construction. Pour favoriser leur intégration, la FTQ-Construction annonce la création d’un comité des femmes.

Ce comité veillera d’abord à soutenir les travailleuses sur les chantiers du Québec. «Des femmes peuvent avoir de la difficulté à s’intégrer dans un milieu majoritairement masculin, explique le directeur général de la FTQ-Construction, Yves Ouellet, par voie de communiqué. Le comité des femmes sera un outil pour les aider en leur donnant des conseils et du support moral.»

Présentement, 62 % des travailleuses de la construction abandonnent leur métier après cinq ans, selon une consultation menée par le Conseil d’intervention pour l’accès des femmes au travail en 2012. La discrimination et le harcèlement sexuel ou psychologique vécus par les femmes expliquent le phénomène.

Le nouveau comité féminin de la FTQ-Construction étudiera aussi les moyens à utiliser pour attirer et maintenir plus de femmes dans l’industrie. Bien que le nombre de femmes dans l’industrie se soit multiplié par six depuis 1997, elles demeurent largement minoritaires.

En mars dernier, le Conseil du statut de la femme recommandait au gouvernement du Québec d’exiger «que les entrepreneurs qui obtiennent des contrats publics embauchent un minimum de 3 % de femmes sur leurs chantiers, soit l’équivalent de la moyenne canadienne, d’ici trois ans».

En complément: un texte tiré des archives du Magazine Jobboom sur l’emploi des femmes en construction.

Partager