Navigation des articles

equipe-jobboom

Trois dénonciateurs récompensés

acclamation

Trois Québécois ayant eu le courage de dénoncer les situations de corruption dont ils ont été témoins dans le cadre de leur travail ont reçu la médaille de l’Assemblée nationale le 28 novembre dernier.

La première, Stéphanie Bérard, ancienne directrice générale de l’Association des entrepreneurs en maçonnerie du Québec (AEMQ), a collaboré avec la Commission Charbonneau, un geste qui lui a valu de perdre son emploi.

La seconde, Chantale Levert, était employée d’une MRC quand elle a soulevé des questions sur l’attribution douteuse de contrats. Elle a été mise à la porte à la suite de cette intervention, en plus de subir de l’intimidation.

Le troisième, François Beaudry, ingénieur retraité du ministère des Transports, a osé parler à visage découvert à des journalistes après avoir été mis au fait de pratiques de collusion dans le domaine de la construction.

Dans un dossier de Jobboom intitulé Le cauchemar de dénoncer, M. Beaudry et d’autres témoins font état des énormes difficultés personnelles et professionnelles qu’ils ont rencontrées après avoir fait leurs révélations.

La médaille a été remise à ces trois lanceurs d’alerte par les députés de Québec Solidaire Amir Khadir et Françoise David, lors d’une cérémonie tenue à la Bibliothèque de l’Assemblée nationale. Robert Poëti, porte-parole de l’opposition officielle en matière de sécurité publique, Jacques Duchesneau, porte-parole du deuxième groupe d’opposition en matière de sécurité publique, ainsi qu’un représentant du gouvernement étaient également présents.

Partager