Navigation des articles

Toute vérité est bonne à dire

Toute vérité est bonne à dire

Votre entreprise vous convie à une entrevue de départ parce que vous démissionnez? Soyez honnête, mais prenez garde à la manière dont vous dites les choses.

De plus en plus d’employeurs organisent une entrevue de départ avec chaque démissionnaire. En participant à cette rencontre, vous rendrez service à l’entreprise et démontrerez votre professionnalisme.

Retenir le talent

Les compagnies qui organisent des entrevues de départ souhaitent généralement améliorer la rétention de leurs employés.

«En déterminant quelles sont les vraies raisons de la démission, l’employeur est en mesure d’apporter des corrections pour conserver ses travailleurs talentueux», explique Jean-Guy Frenette, conseiller en ressources humaines agréé et vice-président, ventes et développement des affaires, chez Checkwell, une firme qui offre des services d’entrevues de départ.

Par exemple, si trop de travailleurs quittent leur emploi parce qu’ils obtiennent un meilleur salaire ailleurs, l’entreprise modifiera la rémunération.

Critique constructive

L’entrevue de départ est normalement un processus confidentiel.

«Votre supérieur immédiat n’assiste pas à cette rencontre», souligne Nathalie Martin, conseillère d’orientation et présidente d’Enjeux Carrière, une entreprise spécialisée en gestion et en transition de carrière. Vous n’avez donc pas à craindre d’être honnête, mais restez constructif. «Laissez de côté vos émotions et ne dénigrez pas votre ancien employeur. Si vous avez des critiques à faire, appuyez-les toujours avec des faits», conseille Mme Martin.

Ainsi, si vous n’appréciez pas l’organisation des équipes de travail, expliquez de quelle manière elle nuit à l’ambiance au boulot, selon vous.

Pas de stress

Rien ne vous oblige à participer à l’entrevue de départ. «En y prenant part, vous démontrez toutefois votre professionnalisme», soutient Nathalie Martin.

Demeurez calme pendant la rencontre et s’il y a des informations que vous ne voulez pas dévoiler, tel le nom de votre futur employeur, dites-le poliment. «À la fin de la rencontre, prenez aussi le temps de souligner ce que vous avez apprécié lors de votre passage au sein de l’entreprise», suggère Mme Martin.