Navigation des articles

stephanie-lheureux

Un support à clavier pourrait-il régler vos inconforts au bureau?

Un support à clavier pourrait-il régler vos inconforts au bureau?

Photo : wrangler / Shutterstock

Le support à clavier est-il un accessoire révolu? Comment s’y retrouver parmi tous les modèles offerts sur le marché? Dans ma pratique, je vois trop souvent des gens aux prises avec des supports à clavier inadéquats causant inconforts et douleurs. Voici comment vous éviter ces problèmes.

Ai-je besoin d’un support à clavier?

Pour répondre à cette question, vous devez déterminer s’il est confortable ou ergonomique de placer votre clavier et votre souris directement sur votre bureau. La réponse dépend de la hauteur de votre bureau par rapport à vous.

Pour le savoir, placez votre clavier sur votre bureau, près du bord. En position assise, réglez votre chaise pour que vos pieds soient bien appuyés contre le sol. Ensuite, comparez la hauteur de vos coudes avec celle de votre bureau en vous plaçant de côté, très près, le dos droit et les épaules détendues.

La surface de votre clavier devrait passer tout juste sous votre coude. Si elle est plus haute, vous avez besoin d’un support à clavier, à moins que vous puissiez régler la hauteur de votre bureau. Par contre, si vous écrivez manuellement assez souvent, il serait préférable que votre bureau soit au moins à la hauteur de votre coude afin de soutenir votre bras.

À quelle hauteur doit-il être?

Voici comment déterminer la hauteur de votre futur support à clavier. Demandez à un collègue de mesurer la hauteur de votre coude par rapport au sol, dans la même position qu’indiqué précédemment (attention de ne pas lever l’épaule). Ensuite, mesurez la hauteur du dessous de la surface de votre bureau. Soustrayez la première mesure à la deuxième, additionnez l’épaisseur de votre clavier et vous obtiendrez la mesure de dégagement du support par rapport à votre bureau.

Choisir le bon modèle

Il existe une panoplie de modèles, qui ne sont vraiment pas tous ergonomiques. Il est primordial de bien choisir afin d’éviter les inconforts et les douleurs. Voici les critères de sélection :

  • L’espace pour votre clavier et votre souris doit être suffisant. Prévoyez 17 cm (7 po) de largeur pour votre souris et additionnez la largeur de votre clavier.
  • Un seul et même plateau pour la souris et le clavier ou un plateau pour souris à la hauteur du dessus du clavier. Tout devrait être au même niveau.
  • Assurez-vous que la plage de hauteur offerte corresponde à votre calcul.
  • Si votre clavier a une certaine épaisseur et n’a pas de repose-paume intégré, il serait pertinent d’opter pour un modèle avec repose-paume.

L’installer et le régler

De retour au bureau avec votre nouvelle acquisition, il faut maintenant l’installer. Pour déterminer l’emplacement, considérez d’abord que votre clavier devra être aligné avec votre moniteur. Assurez-vous ensuite que vous pouvez tirer le support de telle sorte que votre clavier et votre souris soient complètement dégagés, ou du moins, que vous puissiez bouger votre souris sans toucher le dessous de votre bureau.

Une fois le tout installé, vos accoudoirs devraient être à la même hauteur que votre support, de telle sorte que vous ne sentiez aucune bosse au niveau du poignet.

stephanie-lheureux
Stéphanie L'Heureux

Stéphanie L'Heureux, ergonome consultante, aide les employés et les employeurs en milieu industriel et de bureau à obtenir le maximum de confort, de sécurité et d'efficacité. Elle optimise les postes de travail afin de réduire les efforts et les risques de lésion tout en maximisant la productivité et forme les employés afin qu'ils adoptent des méthodes de travail sécuritaires et efficaces.

Voir ses derniers articles »

Partager