Navigation des articles

lisa-marie-noel

Solution entrepreneuriale pour concilier travail et famille…

Une femme en affaires ne compte pas ses heures. Elle développe sa clientèle, ses produits et s’occupe de la gestion de son entreprise. Peut-elle réellement arriver à concilier la famille et le travail?

«En tant qu’entrepreneures, on ne travaille pas moins, mais on a généralement beaucoup plus de contrôle sur notre horaire», fait valoir Marie-Carmen Merino, gestionnaire principale de Compagnie F, un organisme qui accompagne les femmes dans leur projet d’affaires. La conciliation famille-travail est d’ailleurs l’une des raisons les plus souvent invoquées par les professionnelles qui décident de lancer leur entreprise.

Lorsqu’elle est retournée au boulot après son congé de maternité, l’avocate Pascale Pageau n’arrivait jamais à l’heure à la garderie. «J’aime mon travail, je suis ambitieuse, mais d’un autre côté, je veux aussi voir mes enfants grandir! », lance-t-elle. C’est ce qui l’a poussée vers l’entrepreneuriat.

Après la naissance de son deuxième enfant en 2005, elle démarre son propre cabinet, Delegatus services juridiques. Elle travaille de son bureau au centre-ville ou à la maison, selon les besoins de la famille. «Je n’ai pas à justifier mon horaire de travail à quiconque!», se réjouit-elle.

Nouveaux talents

Avec cette aventure, Pascale Pageau se découvre des talents en gestion et en marketing. Elle dirige aujourd’hui son propre cabinet de huit avocats. Ses efforts portent fruits puisqu’elle a remporté le Prix femmes d’affaires du Québec 2008 dans la catégorie nouvelle entrepreneure!

Partager

SUR LE MÊME SUJET