Navigation des articles

martine-lemonde

Comment savoir si votre poste correspond vraiment à vos talents?

Votre poste correspond-t-il vraiment à vos talents?

Photo : Uber Images / Shutterstock

Il y a des ces gestes qu’on pose de façon naturelle, sans effort, parce qu’ils mettent à profit nos aptitudes personnelles. Les tâches qui les sollicitent se réalisent aisément, alors que les autres sont plus énergivores.

Pour qu’il soit pleinement épanouissant, votre emploi devrait vous permettre d’utiliser vos talents naturels pendant au moins 60 % de votre temps.

Est-ce votre cas? Voici deux questions à vous poser pour déterminer si vous occupez le bon poste.

1. Quels sont vos talents naturels?

Il n’est pas facile de répondre à cette question – vos réponses pourraient même varier dans le temps.

Chaque personne possède habituellement de 10 à 13 talents naturels.

Il faut distinguer talents et traits de caractère. Les talents désignent ce que vous faites naturellement, sans effort, et non qui vous êtes de manière générale. On peut habituellement identifier ses talents en pensant à ce qui nous procure du plaisir ou qui nous permet d’être reconnu.

Voici quelques trucs pour identifier vos véritables talents :

  • Listez vos talents naturels en utilisant un ou deux mots seulement. Ne vous limitez pas en ce qui concerne le nombre de talents. En quelques mots, écrivez votre propre définition de chacun des talents listés. Vous réaliserez probablement que certains se répètent sous différentes appellations. Vous pourrez alors réduire votre liste en regroupant ce qui est semblable.
  • Donnez-vous quelques semaines pour faire la mise en preuve de vos talents. Observez-vous au travail et à la maison, et notez des exemples concrets qui confirment ces talents. Cette réflexion est pour vous, alors soyez honnête. L’exercice de mise en preuve sert à confirmer ou infirmer votre première réflexion.
  • Retenez 10 à 13 talents que vous avez pu observer concrètement.

2. Votre poste actuel vous permet-il d’utiliser vos talents naturels?

Tentez d’être le plus objectif possible et :

  • Listez l’ensemble de vos tâches actuelles. Vous pouvez utiliser votre description de poste si vous en avez une, mais concentrez-vous sur les tâches à réaliser plutôt que sur les responsabilités ou les qualités recherchées.
  • Pour chacune des tâches, indiquez le talent naturel nécessaire à leur exécution.
  • Comparez la liste des talents nécessaires pour votre poste avec celle de vos talents naturels.

Au besoin, tenez un journal quotidien et notez tout ce que vous faites pendant une semaine. Assurez-vous de ne pas oublier les tâches que vous réalisez seulement quelques fois par mois ou par année. Notez vos tâches sous forme de gestes à poser. Par exemple : préparer une stratégie de négociation, rédiger des rapports, mener des réunions, réaliser l’évaluation annuelle des employés, etc.

Comment combler l’écart?

Si l’écart est grand, il y a fort à parier que vous avez l’impression de ne pas être à la bonne place, ou que vous avez la sensation de devoir travailler très fort pour réaliser vos tâches au quotidien.

En fait, plus votre poste vous demande d’utiliser des compétences qui ne sont pas naturelles pour vous, et plus vous devez déployer d’efforts pour occuper vos fonctions.

Vous seul êtes en mesure d’évaluer l’impact de cet écart sur votre propre quotidien. Si vous sentez que la situation doit changer, alors différentes solutions s’offrent à vous. Vous pouvez bien entendu changer de poste en changeant ou non d’employeur, discuter avec votre supérieur des possibilités de réaménager vos tâches ou de prendre en charge des projets spéciaux, trouver des moyens d’utiliser vos talents naturels à l’extérieur du travail…

Peu importe ce que vous choisissez, ne négligez pas les constats que vous tirerez de cet exercice. Ce sont des informations précieuses pour améliorer votre connaissance de vous-même et guider la suite de votre parcours professionnel!

martine-lemonde
Martine Lemonde

Martine Lemonde a plus de 20 ans d’expérience à titre de conseillère d’orientation et de conseillère en relations industrielles. Elle travaille principalement avec les adultes et les aide à définir et atteindre leurs objectifs. Elle accompagne également les entreprises à divers niveaux dans la gestion des ressources humaines.

Voir ses derniers articles »

Partager