Navigation des articles

equipe-jobboom

Satisfaction au travail : les collègues avant l’argent

Collègues de travail à l'heure de la pause café

Photo : StockLite/Shutterstock

Qu’est-ce qui vous motive à aller au bureau le matin? Votre salaire? Vos tâches quotidiennes? Pour bien des travailleurs, ce sont les collègues qui constituent la plus grande source de bonheur au travail.

C’est ce qui ressort d’un sondage mené par la firme de placement Randstad Canada auprès de plus de 500 personnes.

Pas moins de 52 % des répondants ont identifié les collègues comme principal facteur d’appréciation du travail, suivi par une équipe de direction digne de confiance (51 %) et un bon salaire et de bons avantages sociaux (51 %).

Le sondage révèle en outre que 43 % des travailleurs canadiens seraient prêts à conserver un emploi qui leur déplaît pour garder leurs collègues.

Ce résultat montre l’importance qu’accordent les employés à leur réseau personnel et leur entourage dans la gestion de leur carrière et leur recherche du bonheur au travail.

Par ailleurs, le sondage montre également que l’argent ne fait pas nécessairement le bonheur au travail; plus de la moitié des répondants ne considèrent pas le salaire comme un facteur de succès. Pour 45 % des travailleurs interrogés, l’idée de la réussite professionnelle correspond plutôt à faire ce qu’ils aiment.

Selon Randstad, les employeurs devraient porter une attention particulière aux initiatives de communication interne, à la dynamique relationnelle dans leurs équipes et aux programmes de formation et de développement de carrière afin de favoriser la rétention du personnel.

Partager