Navigation des articles

equipe-jobboom

Santé et services sociaux: relève recherchée!

La pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de la santé et des services sociaux n’est pas nouvelle. Et malgré de constantes augmentations d’effectifs, elle n’est pas près de se résorber, car le vieillissement de la population pousse les besoins à la hausse.

Découvrez l’édition 2014 du guide
Les carrières d’avenir.

Emploi

Il faudra embaucher entre 16 000 et 22 000 personnes par année d’ici 2015 pour faire face aux remplacements de personnel et aux nouveaux besoins dans le secteur de la santé et des services sociaux1. Ces chiffres ne comprennent même pas les médecins, qui sont aussi très recherchés. Selon le président-directeur général du Collège des médecins, le Dr Charles Bernard, «les départs massifs de l’époque du déficit zéro et les restrictions aux admissions universitaires dans les années 1990 ont créé un trou énorme dont on ressent encore les effets aujourd’hui».

Difficile de dire combien de diplômés seront nécessaires pour combler ce manque à gagner, puisque cela dépend de l’organisation du travail et du nombre d’heures que chacun consacre à sa pratique. Mais les besoins sont criants en médecine familiale, en pédiatrie, en psychiatrie, en endocrinologie et en physiatrie, notamment.

Dans les autres disciplines, les infirmières continuent de représenter un défi, souligne Martin Bédard, directeur adjoint à la coordination et à l’organisation du travail au ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS). «Nos projections nous indiquent qu’il en manquera encore 4 258, soit 7,4 % de l’effectif infirmier, en 2017-2018.» De plus, il faudra pourvoir quelque 1 230 postes de préposés aux bénéficiaires d’ici 2015. Ce sont toutefois les pharmaciens d’établissement qui remportent la palme, proportionnellement, avec un déficit projeté de 18,4 % (362) en 2017-2018. Tout le secteur de la réadaptation – physiothérapeutes, ergothérapeutes, orthophonistes, etc. ainsi que les psychologues et les travailleurs sociaux sont aussi très fortement demandés.

Relève

Alors que le nombre de nouveaux médecins a atteint 505 en 2011, un record, les statistiques du Collège indiquent clairement qu’il faut poursuivre les efforts. Ainsi, les trois quarts des hommes médecins sont âgés de 45 à 79 ans. Et le tiers d’entre eux, soit plus de 3 500 médecins, a plus de 60 ans. «Il y a toujours un problème important de vieillissement de la main-d’œuvre, indique le Dr Bernard. Malgré l’arrivée de jeunes médecins, l’âge moyen s’est encore élevé de quelques dixièmes de pourcentage. Lorsque ces médecins plus âgés vont partir, ça va créer un vide immense.»

Du côté des infirmières, environ 16 000 d’entre elles étaient âgées de 55 ans ou plus en 2011-2012, estime l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec. Un niveau qui devrait demeurer stable jusqu’en 2015-2016, moment où les départs à la retraite atteindront 2 200, un sommet. Cette proportion diminuera au fil du temps.

Portrait statistique

Au 31 mars 2011, les dernières données disponibles du MSSS faisaient état d’environ 261 600 travailleurs dans le réseau, comparativement à 257 800 à la même date l’année précédente. Ces données excluent les médecins, qui sont au nombre de 18 924.

Les employeurs, par ordre d’importance, sont les suivants : centres de santé et de services sociaux, centres hospitaliers de soins généraux et spécialisés, centres de réadaptation, centres jeunesse, centres hospitaliers de soins de longue durée, centres hospitaliers de soins psychiatriques. 11/12

Où travailler?

Les travailleurs de la santé et des services sociaux ont le choix :les besoins sont présents dans tous les établissements et toutes les régions. En fait, plusieurs employeurs se font concurrence pour les attirer. De nombreux incitatifs existent, notamment pour les convaincre de s’établir en région.
1. Martin Bédard, Ministère de la Santé et des Services sociaux.

Formations gagnantes

  • Assistance à la personne à domicile
  • Audiologie
  • Audioprothèse
  • Chiropratique
  • Orthophonie
  • Physiothérapie
  • Service social
  • Soins infirmiers Techniques d’inhalothérapie
  • Techniques d’orthèses visuelles
  • Technologie de radio-oncologie


Recherchés

  • Audiologistes
  • Ergothérapeutes
  • Infirmiers
  • Infirmiers auxiliaires
  • Médecins spécialistes
  • Omnipraticiens
  • Orthophonistes
  • Pharmaciens
  • Physiothérapeutes
  • Préposés aux bénéficiaires
  • Psychologues
  • Travailleurs sociaux
Partager