Navigation des articles

isabelle-burgun

S’imposer des limites pour mieux performer

Les experts sont unanimes : pour devenir plus performant sans se transformer en bourreau de travail, il faut s’imposer des limites. Mais comment y parvenir?

Vous rentrez tard du travail tous les soirs et vous bossez même les week-ends sur vos dossiers? À long terme, un tel rythme risque d’être nuisible. «Cela entraîne des problèmes personnels, professionnels ou de santé», explique Sylvie Bérubé, directrice de la recherche de cadres chez SRH Ressources humaines. Apprenez plutôt à doser.

Variez vos occupations

Président de MGA Recrutement, une firme de services-conseils en ressources humaines, Jean-François Boudreault recommande d’équilibrer vos obligations. Pour atteindre ce juste milieu, fractionnez votre journée de travail. Variez vos tâches et accordez-vous régulièrement des pauses.

Faites de l’exercice

Bouger un peu vous donnera l’occasion de vous changer les idées et vous fournira davantage d’énergie pour continuer. Même une petite promenade sur l’heure du dîner vous permettra de vous ressourcer.

Imposez-vous des limites

«C’est démotivant de ne pas pouvoir atteindre ses objectifs», souligne Suzanne Morin, associée responsable de la pratique Capital humain chez Deloitte. Pour éviter d’accumuler les échecs, soyez réaliste quant à vos capacités de respecter vos engagements. Ne surchargez pas votre agenda. Si vous croyez ne pas pouvoir terminer un dossier à temps, vous pouvez demander à votre patron de le confier à un collègue.

Parlez de vos difficultés

N’hésitez pas à communiquer vos besoins. «Les communications claires et honnêtes avec votre supérieur immédiat sauront toujours être judicieuses», estime Mme Bérubé. Il pourra ainsi prendre connaissance des difficultés que vous rencontrez et vous aider à trouver des solutions.

Partager

SUR LE MÊME SUJET