Navigation des articles

marie-claude-veillette

S’habiller sans se ruiner

Garde-robe

Lorsqu’il était sur le marché du travail, mon père était toujours tiré à quatre épingles. Maintenant qu’il est à la retraite, je l’entends souvent dire : «Hé que ça me coûtait cher de travailler!»

C’est vrai que lorsqu’on fait le décompte des dépenses liées à un emploi, la liste est parfois longue, à commencer par la garde-robe professionnelle.

Lorsqu’on est fraîchement diplômé, et qu’on doit se constituer une garde-robe de base pour un premier emploi, c’est pire. On ne sait pas toujours par où commencer sans se ruiner.

S’en tenir à l’essentiel

Pour commencer, il faut y aller avec les classiques. Pour les femmes : le tailleur jupe, le pantalon droit et la petite robe noire. Pour les hommes : le costume, le blazer et le pantalon classique. Il faut opter pour des couleurs neutres, de préférence le noir ou le gris. Le beige, le blanc, le marron ou le marine peuvent aussi faire l’affaire. L’idée, c’est de pouvoir faire un maximum de combinaisons avec un nombre limité de morceaux à l’aspect intemporel.

Optez pour la blouse ou le chemisier blanc de qualité. Il s’agit d’un élément classique essentiel qui contrairement à la mode qui passe, sera toujours d’actualité en plus de vous donner une allure élégante et professionnelle. Facile à entretenir, la blouse ou le chemisier blanc s’agencera facilement avec vos accessoires (cravates, bijoux, sacs à main) peu importe leur couleur.

Surveiller les soldes

Magasinez beaucoup avant d’acheter. N’ayez pas peur d’essayer une tonne de vêtements pour déterminer ce qui vous plaît et ce qui vous va bien. Vous connaîtrez les prix et la taille qui vous convient. Une fois les soldes arrivés, vous serez confiant et en mesure de vous constituer une garde-robe de qualité à bon prix.

Visiter les friperies

Lorsqu’on est fraîchement diplômé, chaque dollar mérite d’être judicieusement dépensé. Si vous n’êtes pas trop dédaigneux, visitez les friperies. Ma collègue Julie, sur le marché du travail depuis une bonne dizaine d’années, s’habille à 100 % dans les friperies et laissez-moi vous dire qu’elle a un style ultra-professionnel. Elle aime bien le Village des Valeurs, mais encore davantage le Complexe Le Partage qui possède 2 succursales : une à La Prairie et l’autre à St-Constant. Les deux friperies sont gérées par un organisme à but non lucratif.

Faire du troc

Une fois votre garde-robe de base constituée, pensez à organiser des «soirées troc» pour acquérir de nouveaux vêtements ou accessoires. Chacun de vos invités apporte des articles à échanger avec les autres participants. Ce phénomène est de plus en plus populaire au Québec. Certains organisent ce type d’événements grâce aux réseaux sociaux ou font du troc sur des sites web comme le Coin Dressing.

Pensez aux petites annonces. Sur www.lespac.com, dans l’onglet «Famille», spécifiez «Bijoux ou accessoires» ou «Vêtements et chaussures» et fouinez abondamment. Avec un peu de patience et de la constance, vous dénicherez sacs à main de luxe, souliers comme neufs et accessoires à prix coupés.

Ce billet vous est proposé par La vie moins chère!, le blogue de LesPAC.com, premier site d’annonces classées au Québec.

marie-claude-veillette
Marie-Claude Veillette

Journaliste généraliste depuis 20 ans, Marie-Claude Veillette a travaillé tour à tour à la radio et à la télévision avant de se joindre à l’équipe de Mediagrif (propriétaire de Jobboom) comme spécialiste de contenu et coordonnatrice marketing en janvier 2012. Elle écrit également sur La vie moins chère, le blogue du site d'annonces classées LesPAC.com.

Voir ses derniers articles »

Partager