Navigation des articles

equipe-jobboom

Régimes de retraite publics : attention aux inégalités, dit l’OCDE

Un récent rapport de l’OCDE salue les efforts des pays membres afin de maîtriser la hausse des coûts des régimes de retraite publics. Le document rappelle toutefois qu’il faudra faire davantage pour inciter les travailleurs à rester en poste plus longtemps et à économiser afin d’assurer leurs vieux jours.

L’âge de la retraite atteindra au moins 67 ans d’ici 2050 dans la plupart des pays, souligne le document. En 2013, le gouvernement canadien a d’ailleurs instauré une hausse progressive de l’âge de la retraite de 65 à 67 ans d’ici 2029.

«L’augmentation de l’âge de la retraite et le développement des régimes des retraites privés sont des mesures qui vont dans la bonne direction, mais seules, elles ne seront pas suffisantes», a déclaré le secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurría. «Les gouvernements doivent tenir compte des effets à long terme sur la cohésion sociale, les inégalités et la pauvreté. Garantir à chacun un niveau de vie décent après une vie de travail doit être au cœur des politiques publiques», a-t-il ajouté.

Les femmes et les travailleurs à revenu moyen sont particulièrement concernés. Les premières, qui vivent en moyenne plus longtemps que les hommes, ont généralement un revenu inférieur, ce qui les oblige à étaler des pensions moindres sur un plus grand nombre d’années.

Les travailleurs à revenu moyen risquent quant à eux de voir leur niveau de vie chuter de manière importante à la retraite. Les régimes publics ne remplaçaient en moyenne que 54 % de leurs revenus dans l’ensemble des pays de l’OCDE en 2010, comparativement à 70 % pour les travailleurs à faible revenu. La situation est encore plus marquée au Canada, où les prestations de retraite publiques ne couvraient que 45 % du revenu de ces travailleurs, contre 80 % pour les travailleurs à faible revenu.

Le rapport note par ailleurs que le Canada est un des rares pays de l’OCDE où le taux de pauvreté des 65 ans et plus a augmenté ces dernières années. Établi à 7,2 % en 2010, il était en hausse d’environ deux points de pourcentage comparativement à 2007. Dans la plupart des autres pays membres, on observe plutôt une diminution du taux de pauvreté des personnes âgées : la moyenne est passée de 15,1 % à 12,8 % entre 2007 et 2010.

À lire aussi :

Vers la retraite à 67 ans

Partager