Navigation des articles

equipe-jobboom

REER : les Canadiens cotisent davantage

Planifier_sa_retraite_sur_le_plan_financier

Les cotisations des Canadiens aux régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER) ont augmenté de 3,8 % en 2012 par rapport à 2011, selon des données dévoilées par Statistique Canada.

Le montant total des cotisations s’est élevé à 35,7 milliards de dollars en 2012 à l’échelle nationale. La cotisation médiane s’est établi à 2 930 $, une augmentation de 3,5 % par rapport à 2011.

C’est au Québec qu’a été enregistrée l’augmentation la plus importante des cotisations totales. Le montant total des contributions a atteint 8 536 275 $, en hausse de 7,7 % par rapport à 2011.

Le Québec est toutefois l’une des provinces présentant la contribution médiane la plus faible, avec 2 610 $, bon pour le 9e rang sur 13 provinces et territoires.

La province compte néanmoins une forte proportion de cotisants; un déclarant sur quatre a versé des contributions à un REER en 2012. Seuls l’Alberta et le Yukon ont fait mieux, avec respectivement 27 % et 26,5 % de cotisants.

À l’échelle régionale, les régions métropolitaines de recensement (RMR) de Calgary (4 000 $), de Vancouver (3 500 $) et de Toronto (3 480 $) ont enregistré les cotisations médianes les plus élevées. Au Québec, c’est dans la RMR de Montréal qu’on retrouve la contribution médiane la plus forte, avec 3 000 $.

Le montant maximal autorisé pour cotiser à un REER correspond à 18 % du revenu gagné au cours de l’année d’imposition précédente, jusqu’à concurrence d’un montant maximal établi à 22 970 $ en 2012.

Partager