Navigation des articles

equipe-jobboom

Qui veut perdre des jours de vacances?

retraite

Les Canadiens perdent des milliers de journées de vacances chaque année, selon la Banque TD.

Plus de neuf travailleurs à temps plein sur dix considèrent que les vacances sont importantes pour être heureux et pour reconnecter avec ses proches, a révélé un sondage mené par l’institution financière auprès de 3000 personnes.

Mais la réalité les rattrape quand vient le temps de prendre une pause du boulot. Un peu plus de quatre Canadiens sur dix renoncent à des jours de congé. Et dans beaucoup d’entreprises, ces journées sont perdues, en raison de politiques qui ne permettent pas de les reporter à l’année suivante.

Les motifs invoqués par les travailleurs qui renoncent à leurs vacances sont la trop grande charge de travail (29 %), les imprévus (25 %) et la crainte d’avoir à mettre les bouchées doubles avant et après la pause (21 %).

De plus, deux Canadiens sur dix affirment carrément ne pas avoir les moyens de se payer des vacances.

«Partir en vacances n’est pas un gaspillage de temps ou d’argent; c’est un investissement dans notre santé, notre paix d’esprit, nos relations et, à long terme, notre productivité», commente la coach professionnelle Hellen Buttigieg au sujet des résultats de TD. Nul besoin de s’organiser un itinéraire exotique, car les vacances à la maison sont aussi bénéfiques, ajoute-t-elle.

Prêchant pour sa paroisse, le vice-président associé des cartes de crédit personnelles à la Banque TD, Stephen Menon, rappelle qu’économiser 25 $ par semaine en vue des vacances résulte en un montant de 1300 $ au bout de l’année.

À lire également:

Partager