Navigation des articles

simon-granger

Quelle est l’erreur la plus fréquente dans la lettre de présentation?

Lettre de présentation

Même lorsque vous postulez en ligne, une bonne lettre de présentation pourrait vous aider à vous démarquer. Mais attention; une lettre mal rédigée pourrait aussi anéantir vos chances de décrocher le poste. Trois recruteurs nous partagent les erreurs les plus souvent observées – et quelques trucs pour les éviter!

La lettre impersonnelle

«La pire erreur, et malheureusement la plus fréquente, est la lettre générique, s’adressant à personne en particulier (ou pire encore à la mauvaise personne), remplie de phrases vides ramassées à gauche et à droite. En tant que recruteur, je veux une lettre qui va droit au but : un résumé des raisons pour lesquelles le candidat postule (un paragraphe), suivi d’un aperçu de ses expériences en lien avec le poste (un autre paragraphe). Si vous n’avez rien de spécial à dire, envoyez simplement votre CV!»

– Charles Reny, directeur du recrutement chez LGS

Attention à la longueur

«La longueur de la lettre est un élément clé. Une lettre trop longue peut donner l’impression que le candidat manque de concision ou même de modestie; d’autant plus qu’elle risque de décourager le recruteur, qui manque souvent de temps. À l’opposé, une lettre trop courte est impersonnelle et peut donner l’impression d’un manque d’intérêt pour le poste. Il faut savoir être efficace, concis et professionnel. Une bonne lettre devrait également mentionner d’autres éléments que ceux abordés dans le CV afin que ce soit un réel complément d’information.»

– Lucie Talbot, coordonnatrice des ressources humaines chez Spectra Premium

L’orthographe, ça compte!

«La lettre de présentation doit absolument être exempte de fautes d’orthographe. Bien sûr, ce n’est pas donné à tout le monde d’avoir une maîtrise parfaite du français, et ce n’est pas nécessaire pour chaque emploi. Mais lorsqu’un candidat n’a même pas pris le temps de faire corriger sa lettre par un ami qui a une bonne plume, ça me porte à croire que cette personne risque aussi de bâcler son travail une fois embauchée.»

– Véronique Côté, directrice des ressources humaines chez Stelpro

Pour en savoir plus

simon-granger
Simon Granger

Simon Granger s'intéresse aux enjeux touchant la formation, l'orientation professionnelle et l'accession au marché du travail. Il aime le café filtre, le point-virgule et les mots croisés.

Voir ses derniers articles »

Partager