Navigation des articles

anne-marie-tremblay

Préparer un CV international

Vous souhaitez vous envoler vers des contrées lointaines pour travailler ou effectuer un stage? Pour faire mousser votre candidature, il faut donner à votre CV une note internationale.

Tout ce qui touche de près ou de loin aux voyages devrait figurer en tête de liste dans votre CV et votre lettre de présentation. Plus vous démontrerez que votre intérêt pour les questions internationales est réel, meilleures seront vos chances. «Il faut convaincre le recruteur que vous ne plierez pas bagage après trois semaines parce que vous êtes incapables de vous adapter!», indique Pierre Francq, directeur du service de gestion de carrière à HEC Montréal.

Ainsi, même si vos diplômes et vos expériences de travail ne doivent pas être mises de côté, regroupez l’information pertinente sous une rubrique «Expertise et connaissances au niveau international», suggère  Jean-Marc Hachey, conférencier et auteur du livre interactif The BIG Guide to Living and Working Overseas. «Rassemblez vos expériences, comme les cours à portée internationale, les échanges étudiants, les cours de langues et même les voyages que vous avez faits.»

Le profil de l’emploi

Les employeurs internationaux accordent beaucoup d’importance à la personnalité du candidat, ajoute M. Francq.

«Vous devez mettre de l’avant des qualités comme l’autonomie, la flexibilité, l’ouverture d’esprit, le tact, les aptitudes pour les communications interculturelles, la diplomatie, etc. De plus, contrairement au Canada où un employeur ne peut pas demander à un candidat de mettre sur son CV sa date de naissance, son état civil ou l’emploi du conjoint, à l’étranger cette information est généralement obligatoire.»

Partager